Les rugbymen de Monaco Rugby Sevens ont ramené la coupe à la maison

Sacrés champions de France le 19 novembre dernier, les rugbymen de Monaco Rugby Sevens ont présenté hier leur trophée historique au souverain dans la cour d’honneur du Palais.

Article réservé aux abonnés
CEDRIC VERANY Publié le 24/12/2022 à 11:03, mis à jour le 24/12/2022 à 15:30
photos
Mêlée improvisée dans la cour d’honneur pour faire retentir le cri de guerre de MR7’s : « Daghe Munegu ».

En décrochant le titre de champion de France de rugby à 7, le 19 novembre dernier, l’équipe du Monaco Rugby Sevens écrivait l’histoire en devenant le deuxième club sportif du pays - après l’AS Monaco - à décrocher un titre de champion de France. De la pelouse francilienne de La Défense Arena où s’est jouée la finale aux pavés monégasques de la cour d’honneur, il s’est écoulé un peu plus d’un mois. Et c’est hier matin, dans la cour d’honneur du Palais princier, que l’équipe est venue présenter son trophée au souverain. Une coupe costaude - pesant 25 kg sur la balance - composée de deux 7 stylisés enserrant un ballon ovale et soulevée hier au cœur du Palais princier.

"Le Petit Poucet a grandi bien vite"

Le moment a donné le sourire au président du club, Emmanuel Falco, qui a rappelé sa "grande fierté" et son "immense joie" de voir ce trophée élire domicile en Principauté. "Ce titre, nous vous le devons", a-t-il ajouté, en s’adressant au souverain.

"Sans votre soutien dès le premier jour, nous ne serions pas là à contempler avec beaucoup de souvenirs cette récompense". Le prince Albert II a été en effet parmi les supporters de la première heure de ce projet imaginé par le président Falco et celui choisi pour manager l’équipe, l’ex-international et légende du rugby français, Frédéric Michalak. Qui coordonne aujourd’hui cette grande famille de MR7’s devenue championne de France et déjà vice-championne l’an dernier lors de sa première participation.

"Nos joueurs, le staff sportif, médical, administratif, nos sponsors et le bureau, tous ont contribué à cette incroyable épopée. Le petit nouveau, l’invité face aux grands clubs de Top 14, le petit Poucet a grandi bien vite", rembobine Emmanuel Falco, "et ce collectif extraordinaire a fait toute la différence tout au long de la saison et plus encore lors des phases finales".

Une osmose confirmée par le capitaine des MR7’s, Johan Demai-Hamecher louant "l’esprit de famille, les liens forts tissés dans l’équipe", qui ont fait la différence et ont permis au collectif de tailler leur route jusqu’au trophée.

L’Europe et les JO en ligne de mire ?

La suite maintenant ? Elle est multiple. L’équipe monégasque défendra son titre la saison prochaine dans le championnat. Des matches sont aussi prévus hors de l’Hexagone, car le statut de champion offre à l’équipe d’être invitée à participer à la coupe d’Europe. Mais aussi en Afrique en collaboration avec la fédération du Burkina Faso.

"À nous de construire, comme tout ce que nous avons entrepris avec méthode, humilité et tous ensemble", tempère Emmanuel Falco. Qui garde dans son viseur, l’éventualité un jour de qualifier Monaco pour prendre part à des JO, le rugby à 7 étant devenu discipline olympique depuis 2016.

"Nous l’espérons tous mais le chemin est encore long. Ce trophée, il est notre fierté d’avoir défendu les couleurs de Monaco, mais il doit nous rappeler que rien n’est jamais acquis et cet esprit de conquête, il nous faut le conserver l’année prochaine. Imaginez, remporter à nouveau le titre de champion de France pendant la coupe du monde de rugby (qui sera organisée par la France à l’automne 2023 N.D.L.R.). C’est un beau challenge, à nous de le relever".

En attendant, pour les amateurs d’ovalie en général et les fans de la team MR7’s en particulier, la coupe de champion de France elle, devrait s’offrir une « tournée » monégasque pendant l’année dans des établissements ou des lieux populaires où le public pourra l’approcher.

Le collectif a dévoilé son trophée de champion de France devant le souverain, avec joie et fierté. Cyril Dodergny.
L’équipe a offert au souverain un maillot dédicacé pour rappeler cette épopée 2022.
Manager du team, l’ex-international Frédéric Michalak a la confiance du souverain.
Le vice-président de la Ligue nationale française de rugby a félicité la performance monégasque.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.