“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le XV de France au stade Louis-II pour préparer la prochaine Coupe du monde

Mis à jour le 10/07/2019 à 08:34 Publié le 10/07/2019 à 11:00
En février 2017, le XV de France était déjà passé par les Thermes marins de Monaco.

En février 2017, le XV de France était déjà passé par les Thermes marins de Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Le XV de France au stade Louis-II pour préparer la prochaine Coupe du monde

Ebloui par l'infrastructure du stade Louis-II, l'équipe du XV de France viendra y faire un stage du 16 au 25 juillet pour préparer la Coupe du Monde de rugby au Japon, en novembre prochain.

L’AS Monaco Rugby sait y faire pour organiser de prestigieux partenariats et gagner en visibilité. Au mois de novembre dernier, le tant prisé « Bouclier de Brennus » avait débarqué de Castres et deux joueurs du CO (Armand Batlle et Yohan Domenech) s’étaient prêtés au jeu des autographes. Une opération spéciale suivie d’un entraînement avec les jeunes de l’École de rugby monégasque.

En janvier, le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel était à son tour en Principauté. Invité par le club de son ami Vincent Romulus [ils sont tous les deux Gersois et ont joué ensemble à Auch, ndlr], il avait découvert les installations monégasques et partagé un moment avec les partenaires du club.

Séjour à Cap-d’Ail et escales à Beausoleil ?

À la suite de cette venue, le XV de France et son staff ont été séduits par la qualité des infrastructures. Tellement que le "Groupe France" viendra faire un stage, du 16 au 25 juillet à Monaco, dans l’optique de sa participation à la Coupe du Monde de rugby au Japon, du 20 septembre au 2 novembre prochains.

Le camp de base de l’équipe de France sera à Cap-d’Ail, où les Bleus résideront à l’hôtel Marriott. La Principauté mettra à disposition le stade Louis-II et ses infrastructures, ainsi que le stade Prince Héréditaire Jacques de Monaco, à Beausoleil, en fonction des besoins du staff.

Une présence qui pourrait faire naître des vocations chez les plus jeunes (garçons comme filles), et pourquoi pas, à terme, gonfler les rangs du club monégasque. L’AS Monaco rugby dont l’un des parrains n’est autre que Thierry Dusautoir, alias « Dark Destroyer ». L’ancien international français, élu meilleur joueur du monde en 2011, a apprécié le développement du club et suit de près les sections de jeunes.

Lors du dernier tournoi Sothys Kids Cup en juin dernier), les jeunes monégasques ont d’ailleurs ravi leurs éducateurs en se confrontant à des équipes de standing comme Toulon, Albi ou Carcassonne.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.