Rubriques




Se connecter à

L’AS Monaco rugby et l’USAP prêts à bâtir l’avenir main dans la main

L’ASM Monaco Rugby continue de grandir et de se développer. La dernière nouvelle en date est un possible partenariat avec l’USAP Association, véritable entité du rugby français au plus haut niveau.

Adrien Santucci Publié le 05/04/2022 à 07:30, mis à jour le 04/04/2022 à 21:00
Les représentants monégasques autour du président de l’USAP Association Axel Barrière à l’occasion du tournoi de rugby à Perpignan en novembre dernier puis le 24 mars à la soirée des partenaires au Komo à Monaco. DR

En novembre dernier, les jeunes pousses de l’ASM avaient participé au tournoi de l’école de rugby de Perpignan. On ne le savait pas encore, mais ce week-end en terre catalane allait marquer les prémices d’un partenariat d’envergure entre les deux clubs. Tout d’abord sur le terrain, les joueurs des catégories -10 ans, -12 ans, et -14 ans ont fait plus que bonne figure en terminant en milieu de tableau, devant notamment des formations de renom comme celles de Narbonne et de Béziers. Le président de l’USAP Association Axel Barrière s’est montré agréablement surpris de ce que les dirigeants et éducateurs monégasques ont été capables de mettre en place au sein de leurs sections jeunes.

C’est pour cela qu’il a fait acte de sa présence lors de la soirée des partenaires du club le 24 mars dernier au Komo. Ce dernier s’est exprimé en ce sens dans les colonnes de l’Indépendant : « Depuis ce week-end-là, les échanges sont réguliers et constructifs. Ce partenariat serait du gagnant-gagnant pour les deux partis. »

Monaco terre d’accueil

Au fil des ans, l’ASM poursuit sa mue, et ne cesse de grandir. Bien installée en Fédérale 3, elle a l’ambition de monter dès cette année. Sans oublier l’équipe de Seven qui participera aux trois étapes avec les clubs de top 14, la section féminine qui ne cesse de se développer, et l’école de rugby en constante progression. C’est ainsi que les espoirs non conservés par la structure professionnelle, pourraient trouver à Monaco, une porte de sortie plus que judicieuse. Comme en atteste, Rémi Caseblanque… Catalan de naissance, et aujourd’hui responsable commercial et événementiel de l’institution du Rocher : « Tout d’abord, l’USAP est un club avec une forte identité. Ça mange et ça respire le ballon ovale dans cette région. Ce partenariat sous le signe de l’aventure humaine serait un véritable plus pour nous. Les espoirs non retenus à Perpignan et qui ne souhaitent pas tenter une aventure professionnelle, trouveront à Monaco un projet sportif et de développement différent. Sans oublier le fait que nous avons le bassin d’emploi pour proposer du travail à ces jeunes joueurs, ou même de nombreuses universités pour des études. »

 

A la relance avec le Seven ?

Les rugbymen qui arriveront de Perpignan pour poser leurs valises en Principauté auront également la possibilité de s’appuyer sur l’éventualité du Seven selon Rémi Caseblanque : « Le volet Seven avec Fred Michalak et Jérémy Aicardi peut permettre à des jeunes talentueux en manque de temps de jeu, ou qui reviennent de blessure de s’entraîner avec l’équipe et pourquoi pas intégrer la structure pro. Les étapes de Seven sont de plus en plus scrutées par les recruteurs, ce qui apporte de plus en plus d’attention à cette discipline, avec une possible passerelle vers le XV. » Une entente entre l’ASM et l’USAP Association qui est au beau fixe. Preuve en est, les féminines Catalanes devraient se rendre sur le Rocher en fin de saison, pour poursuivre ce partage de l’appréhension du haut niveau. Et la Kid’s Cup tournoi de l’école de rugby de Monaco qui aura lieu le week-end des 4-5 juin, avec bien évidemment la présence des jeunes de Perpignan. En bref, une affaire qui roule.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.