“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La princesse Charlène offre les gestes qui sauvent

Mis à jour le 11/05/2019 à 10:15 Publié le 11/05/2019 à 10:14
La princesse Charlène a assisté à la formation.

La princesse Charlène a assisté à la formation. Jean-François Ottonello

La princesse Charlène offre les gestes qui sauvent

Les jeunes des équipes mauritienne, américaine et sudafricaine, venus pour participer au tournoi Sainte-Dévote, ont bénéficié hier d’une initiation au secourisme, pour prévenir la noyade

Afrique du Sud, Maurice, États-Unis : ils sont venus de loin pour participer au tournoi de rugby Sainte-Devote. Et quand on vient de loin, parfois on arrive très en avance. Qu’à cela ne tienne, la Fondation Princesse Charlène, organisateur du tournoi, leur a offert une expérience chère au cœur de la princesse : une séance d’initiation aux gestes qui sauvent, indispensable dans le cadre de la prévention de la noyade.

Alors hier matin, la piscine du stade Louis-II résonnait des cris et rire des enfants, et de l’enthousiasme superlatif de Pierre Frolla, maître-nageur en chef chargé de l’animation.

Au programme : rester le plus longtemps possible sur un tapis flottant, des exercices de sauvetage dispensés par les moniteurs du centre de sauvetage aquatique et de plongée de Monaco, et des ateliers massage cardiaque et bouche-à-bouche réalisés par la Croix-Rouge.

Valeurs fortes

Des exercices qui ont un but bien particulier, selon Pierre Frolla : « Il s’agissait de leur transmettre les valeurs du sport de haut niveau, qui pourront leur servir toute leur vie, et leur enseigner le sauvetage en milieu aquatique, tout en restant ludique. Ces valeurs sont le courage, l’honneur, l’humilité, la fraternité, l’engagement et le partage. » En simulant un sauvetage, c’est le courage, l’engagement, et la fraternité que l’on stimule. Des mises en pratique bien plus fortes que tous les enseignements autour de ces mots.

Donner de l’espoir

Pour Jean-Baptiste Gobelet, ex-international de rugby, aujourd’hui coach de Mauritius Rugby, l’expérience est capitale : « La plupart de ces enfants ne savent pas nager en dehors du lagon. Mais ces actions-là, ça leur donne envie d’apprendre. Quand on va rentrer, ils seront demandeurs. C’est une très bonne approche du monde du sauvetage et de la natation. »

Pour Tich Smith, qui accompagne les enfants du Liv Village qui viennent d’Afrique du Sud, l’expérience est incroyable : « Ils avaient peur de l’eau avant que la Fondation Princesse Charlene intervienne et leur donne accès à une piscine en Afrique du Sud. Depuis, ils sont beaucoup moins effrayés. Aujourd’hui, ils participent avec bonheur, ils sont heureux dans l’eau dès qu’ils savent flotter. Et rencontrer ces autres enfants, cela leur ouvre des perspectives. Cela leur donne de l’espoir. Je ne sais pas s’ils mesurent le privilège qu’ils ont d’être ici. Mais plus tard, rétrospectivement, ils en seront conscients. »

Ce tournoi de rugby des enfants du monde entier aura lieu aujourd’hui au stade Louis-II, en présence de stars de l’ovalie, de 8 h 45 à 17 h 30. L’accès est gratuit.

Les enfants ont participé aux ateliers sur le massage cardiaque.
Certains joueurs vedettes du Rugby Club de Toulon sont venus apporter un soutien de taille à cette opération.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct