“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La Ligue nationale de rugby décide l'arrêt du Top 14 et de la Pro D2 à cause du coronavirus

Mis à jour le 13/03/2020 à 15:54 Publié le 13/03/2020 à 15:30
Illustration.

Illustration. Photo D. L

Je découvre la nouvelle offre abonnés

La Ligue nationale de rugby décide l'arrêt du Top 14 et de la Pro D2 à cause du coronavirus

Le comité directeur de la Ligue nationale de rugby a décidé, à l'issue d'une réunion de crise, de suspendre temporairement Top 14 et la Pro D2 en raisons de l'épidémie de coronavirus.

Sont donc reportés pour le RCT les prochaines rencontres à Clermont (prévue initialement dimanche 23 mars), face à Pau (28 mars) et à Montpellier (le 11 avril), voire à Marseille face à Toulouse (19 avril) et à Castres (2 avril).

>> SUIVRE. LIVE. Un premier décès sur la Côte d'Azur, établissements scolaires fermés dès lundi... Suivez l'évolution de la situation

Si la LNR venait à suspendre le Top 14 jusqu'au 30 avril, comme il en a été question lors de la réunion, le président du RCT Bernard Lemaître pronerait "un gel du championnat". "Il y aurait alors trop de matches à rattraper. Cela ne serait pas concevable de continuer... Il n'y a aucune bonne solution. Il faut choisir la moins pire... "

Par ailleurs et selon nos confrères de RMC Sport, l'EPCR, organisateur des coupes d'Europe, aurait décidé également de reporté à une date ultérieure les quarts de finale de Challenge cup. Toulon, qui devait recevoir les Scarlets de Llanelli le 3 avril, devra donc patienter.

Les dates des éventuels reports ne sont pas encore connus. Un véritable casse-tête auquel s'attaque désormais les instances dirigeantes. A moins qu'elles décident purement et simplement de geler la compétition et de ne pas sacrer de champion cette saison...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.