“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le rugby monégasque au coeur de la solidarité

Mis à jour le 09/04/2019 à 10:17 Publié le 09/04/2019 à 10:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le rugby monégasque au coeur de la solidarité

Lors de la réunion de quartier réalisée à l’intersection de l’allée des Mésanges et de l’allée des Cystes, la conseillère Christine Lanfranchi-Dorgal a répondu aux inquiétudes des riverains concernant le projet de Azur Bio Traitement sur le site de la distillerie.

Lors de la réunion de quartier réalisée à l’intersection de l’allée des Mésanges et de l’allée des Cystes, la conseillère Christine Lanfranchi-Dorgal a répondu aux inquiétudes des riverains concernant le projet de Azur Bio Traitement sur le site de la distillerie. Sans être optimiste, elle a assuré être confiante face aux nombreux éléments en possession du préfet qui rendra sa décision en juin.

Elle a également rappelé que le projet de zone artisanale à la sortie de la commune direction Aix avait été rejeté, « alors qu’il présentait un moindre danger pour l’écologie ». Quoiqu’il arrive, si un accord venait à être donné par le préfet, elle utilisera tous les recours possibles pour que ce projet n’aboutisse pas, avec le soutien des communes avoisinantes et de l’agglomération Provence verte ayant tous voté une motion en ce sens. À l’approche des élections municipales, certains ont craint qu’un successeur n’ait pas sa motivation, elle a donc rappelé sa candidature pour 2020. Par ailleurs, un point sur les fosses septiques particulières a été réalisé car dorénavant l’État privilégie le système de tout à l’égout lorsque les résidences sont trop éloignées du centre-ville.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.