“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco Rugby entre dans une autre dimension

Mis à jour le 15/09/2018 à 05:04 Publié le 15/09/2018 à 05:04
Après une série de matches amicaux, le 7 octobre prochain, les seniors joueront leur première rencontre du championnat.

Après une série de matches amicaux, le 7 octobre prochain, les seniors joueront leur première rencontre du championnat. Alain Pestoni

L'AS Monaco Rugby entre dans une autre dimension

Un nouveau stade, une école de rugby qui cartonne, une nouvelle équipe féminine et un objectif bien scellé pour les seniors : l'AS Monaco Rugby repart pour une nouvelle saison

L'AS Monaco Rugby a enfin sa propre maison », se réjouit Sébastien Baldacchino, joueur chez les seniors et responsable de la communication du club. Jusqu'ici, les équipes s'entraînaient sur des terrains différents, à Cap-d'Ail et Menton pour l'essentiel, ce qui nuisait forcément à la cohésion au sein du club et de ses différentes sections entre elles.

Avec une capacité de 300 places assises, le stade du Devens, situé à Beausoleil, va permettre aux joueurs de se retrouver et aux supporters également de suivre leurs équipes dans de meilleures conditions.

C'est alors un futur plein de promesses qui se dessine pour l'ovalie monégasque. Le club de la Principauté est une grande famille réunie et dans laquelle chacun de ses membres compte.

Un point d'honneur sur la formation

L'an passé, l'AS Monaco Rugby comptait 350 licenciés. Une véritable réussite, car ce nombre augmente d'année en année.

Des moins de 6 ans aux moins de 18 ans, tous peuvent pratiquer le rugby, ce qui en fait « l'une des premières écoles de rugby des Alpes-Maritimes », précisait le président Thomas Riqué, lors d'une interview à Monaco Hebdo. Les jeunes rugbymen ont deux, voire trois éducateurs par catégorie d'âge. Ils profitent également de voyages organisés au cours de la saison. L'an passé, ils sont allés en Écosse, par exemple, et sont aussi les hôtes d'un grand tournoi annuel qui participe très largement à la renommée de l'association sportive dans l'hexagone notamment.

La Kids Cup réunit chaque année pas moins de 500 jeunes. Tous ces jeunes licenciés à l'AS Monaco Rugby représentent l'avenir du ballon ovale en Principauté, car le but est tout de même d'entraîner ces jeunes dans l'espoir qu'ils intègrent un jour l'équipe senior. « Sans eux, nous ne sommes rien », concède Sébastien Baldacchino.

« Cette fois, il faut le faire »

Des seniors qui, justement, n'avaient pas terminé la saison comme ils l'auraient souhaité. Ils avaient manqué de peu la montée en Fédérale 3. Alors, pour que cette saison ne ressemble pas à la précédente, les anciens et les nouveaux ont repris l'entraînement depuis début août avec un préparateur physique, Christos Fiotakis, et un nouvel entraîneur, Luciano Orquera, ancien demi d'ouverture de la « Squadra azzura ». « Cette saison, nous avons tout pour réussir. Quelque chose a changé. Tout est beaucoup plus structuré. Nous sommes vraiment dans l'optique de monter et cette fois, il faut le faire », annonce le joueur monégasque.

Les seniors seront donc à suivre avec attention cette saison, puisqu'ils pourraient bien écrire une nouvelle page de ce club, qui se bat depuis tant d'années pour avoir la reconnaissance qu'il mérite. Au passage, une équipe féminine entraînée par Fabien Camin est par ailleurs venue agrandir la famille de l'AS Monaco Rugby.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct