“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Hors sol", "sur une autre planète"... Un candidat à la présidence de la FFR tacle Bernard Laporte

Mis à jour le 08/05/2020 à 20:00 Publié le 08/05/2020 à 19:59
Bernard Laporte.

Bernard Laporte. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Hors sol", "sur une autre planète"... Un candidat à la présidence de la FFR tacle Bernard Laporte

Un président de la Fédération française de rugby (FFR) "hors sol" et "sur une autre planète": l'opposant à Bernard Laporte, Florian Grill, a relancé sa campagne, suspendue depuis mi-mars en raison du coronavirus, avec un entretien lapidaire à RMC Sport vendredi.

"Ils sont complètement hors sol et déconnectés. Mais aussi, à mon sens, déshumanisés car tout tourne autour de l'argent. Bernard Laporte est sur une autre planète", assène Florian Grill qui mène la liste d'opposition au président de la FFR, candidat à un deuxième mandat lors de l'élection fédérale fixée au 3 octobre.

"Sa planète aujourd'hui, c'est World Rugby, ce n'est plus la FFR", renchérit Grill quelques jours après l'annonce de l'élection de Bernard Laporte à la vice-présidence de l'instance dirigeante du rugby mondial.

"Deux projets de société s'opposent", estime Grill soutenu notamment par les anciens internationaux Serge Blanco, Fabien Pelous, Jean-Marc Lhermet, Eric Champ et Jean-Claude Skrela.

"Je considère celui de Bernard Laporte comme hors sol, épingle-t-il, voyant le rugby par le prisme du spectacle, de sa mondialisation, d'une Coupe du monde annuelle des clubs."

Une proposition lancée il y a un mois par l'ancien sélectionneur du XV de France pour remplacer les Coupes d'Europe, qui peinent à trouver leur public.

"Tout tourne autour de l'argent qui est censé dégouliner sur les clubs, pour reprendre son expression, insiste son opposant N.1. Dans notre projet, on veut mettre du sens. On part de la base."

Grill décrie aussi la "crispation totale" de la Fédération avec la Ligue nationale de rugby (LNR), en opposition sur la question de montées ou non en de Fédérale 1 en Pro D2, et tance la gestion du duo Bernard Laporte-Serge Simon qui a, selon lui, "asséché les comptes".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.