La Principauté de Monaco active deux nouvelles aides pour les particuliers et entreprises face à l'explosion des prix de l'énergie

Dans le cadre du plan de maîtrise de l’énergie, deux nouveaux dispositifs d’aide financière sont activés par le gouvernement monégasque à destination des particuliers et entreprises. Comment ça marche?

Article réservé aux abonnés
Julie Baudin Publié le 30/11/2022 à 09:30, mis à jour le 30/11/2022 à 10:44
Vous êtes concerné si vous souhaitez remplacer votre cuisinière au gaz par une cuisinière électrique, étiquette A. Photo Frantz Bouton

Le 16 novembre dernier, le ministre d’État, Pierre Dartout, présentait le plan de maîtrise de l’énergie du gouvernement princier ainsi que la mise en œuvre d’un bouclier tarifaire.

Un effort collectif qui concerne tout le monde. "C’est du bon sens. Chacun d’entre nous peut adopter le geste d’économie qui compte", rappelait le ministre d’État. Dans ce cadre, et pour inciter tout le monde à prendre ce chemin vertueux, le gouvernement princier, via son service de la Mission de la Transition Énergétique, propose deux aides. On vous dit comment ça marche.

1. Pour l’achat d’équipements moins énergivores

Vous êtes un particulier ou une entreprise et vous voulez acheter une LED, une multiprise, un coupe-veille, ou encore une robinetterie hydro-économe ? Vous souhaitez remplacer votre chaudière à gaz individuelle par une pompe à chaleur ou votre cuisinière au gaz par une cuisinière électrique, étiquette A ? Vous avez pris la décision de remplacer votre climatisation par des ventilateurs de plafond moins énergivores?

Pour l’achat de ces équipements et aménagements qui vont réduire vos consommations énergétiques et vos émissions de gaz à effet de serre, la MTE vous apporte une aide financière qui couvre 30% du montant total des factures éligibles (la main-d’œuvre liée à la pose de ces équipements peut également être prise en compte) et qui est plafonnée à 3.000 euros.

2. Pour l’installation de pompes à chaleur collectives

En parallèle, afin d’aider les immeubles dans le remplacement de leur chaufferie collective vieillissante et peu performante, une autre subvention, également portée par la MTE, est disponible. Elle prend en charge une partie du coût de remplacement par une pompe à chaleur à hauteur de 30%. La démarche d’audit énergétique des bâtiments enclenchée en 2018 a démontré que le remplacement des chaufferies par une PAC est possible dans la grande majorité des cas.

Quels en sont les avantages? Plus efficace énergétiquement, elle émet aussi moins de gaz à effet de serre et elle coûte moins cher à l’exploitation. De plus elle permet, en cas de remplacement du réseau de tuyaux et de radiateurs par des ventilo-convecteurs, de fournir chaleur et climatisation collectives.

Toutefois, le remplacement d’un équipement de production de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire est l’occasion d’interroger la puissance de l’équipement et les travaux de l’enveloppe du bâtiment (fenêtres, parois, toiture) qui pourraient permettre de diminuer cette puissance, et par conséquent, son coût à l’investissement et à l’exploitation.

C’est pourquoi, afin de s’inscrire dans une réflexion globale, la subvention PAC est conditionnée à l’appui d’un accompagnateur Bâtiments Durables Méditerranéens de Monaco, une prestation entièrement prise en charge (plafonnée à 5.000 euros).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.