Vœux du prince Albert II: "En 2023, nous continuerons à tendre nos mains"

En présentant ses vœux, le prince Albert II a formulé le souhait pour l’année à venir de mobiliser l’énergie nationale "au service de la paix, de l’acceptation de l’autre et de la solidarité".

Cédric Vérany Publié le 31/12/2022 à 19:10, mis à jour le 31/12/2022 à 19:19
La famille princière s’est retrouvée dans la Salle des Gardes du Palais princier, devant l’immense sapin de Noël, pour enregistrer ses vœux annuels. Photo Eric Mathon/Palais princier

La tradition et l’évolution. En présentant ses vœux à la population ce samedi soir, dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux, le prince Albert II a respecté la coutume instituée dans le pays.

Avec une évolution notable, la présence pour la première fois cette année à la fin de l’allocution non seulement de la princesse Charlène, mais aussi de leurs enfants le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella.

Les petits jumeaux, qui ont eu huit ans le 10 décembre dernier, apportent un vent de fraîcheur pour boucler cette traditionnelle intervention télévisée, comme pour l’ouvrir vers l’avenir.

"Une année d’épreuves"

En prélude, le souverain a entamé son allocution en rappelant les vicissitudes de l’année qui s’achève, "une année d’épreuves pour toutes celles et ceux qui subissent la guerre, l’oppression, les violences et l’intolérance dans notre monde tourmenté. Aussi la Princesse et moi-même souhaitons leur exprimer ici tout notre soutien, notre compassion et notre affection. Toutes nos pensées vont aussi à ceux qui ont souffert, dans leur entourage ou dans leur chair, de ces maladies qui nous rappellent la fragilité de l’existence, mais aussi, parfois, notre capacité de résilience face à ce qui nous blesse. La longue crise sanitaire de la Covid-19 dont nous commençons à voir l’issue nous aura durablement éprouvés".

Citant l’écrivain Edmond Rostand auteur de ces vers: "C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière", le prince Albert II a fait sienne cette saillie poétique, en y ajoutant: "C’est dans la lumière du petit matin – et peut-être plus spécialement dans le temps de Noël - que l’on aperçoit les mains tendues".

Et d’ajouter: "C’est pourquoi, en 2023, nous continuerons à tendre nos mains, à nous mobiliser et à mettre toute notre énergie au service de la paix, de l’acceptation de l’autre et de la solidarité".

"Façonner un monde réconcilié et équilibré"

Un élan humaniste qui va de pair avec les engagements du souverain sur les questions environnementales. "Nos enfants méritent que nous pensions et façonnions un monde réconcilié et équilibré. Un monde respectueux de la nature", rappelle-t-il, "soyez donc assurés de mon engagement au service de la préservation de notre planète, en particulier de sa biodiversité, tant marine que terrestre. Nous pouvons d’ailleurs être satisfaits du nouvel accord trouvé il y a quelques jours à Montréal lors de la COP15 sur la diversité biologique".

Et de conclure sur le sujet: "Ma conviction profonde est que chacun de nous peut agir à sa mesure. Nous sommes tous concernés. Nous sommes tous capables. Nous détenons une part de cette puissance collective qui permet seule de changer le monde pour le meilleur".

"Poursuivre et réinventer notre modèle économique et social"

L’année 2023 sera l’année de commémoration du centenaire de la naissance du prince Rainier III. Le souverain, qualifiant son père de "prince bâtisseur dans bien des domaines", a souligné qu’il avait fait de Monaco, "une monarchie constitutionnelle moderne et dynamique, ouverte sur le monde et active au sein du concert des nations".

Enchaînement logique pour évoquer le 30e anniversaire de l’adhésion de la Principauté aux Nations unies, dont l’anniversaire sera célébré cette année.

"Je veux ici redire tout mon attachement au multilatéralisme et au respect de nos engagements internationaux", exprime le Prince. "Nos défis contemporains sont mondiaux et appellent des réponses globales: crises climatique et énergétique, lutte contre le terrorisme, le blanchiment et la corruption, lutte contre les famines, égalité des genres".

"À cet égard, notre engagement résolu au sein du Conseil de l’Europe comme dans les discussions en cours en vue d’un rapprochement avec l’Union européenne constituent des priorités déterminantes pour l’avenir de notre pays. Je sais que je peux compter sur la communauté monégasque, nos résidents et nos partenaires pour poursuivre et réinventer notre modèle économique et social. ‘‘Demain’’ n’est pas un vain mot, mais l’horizon d’un désir partagé".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.