Rubriques




Se connecter à

Viré par Jean-Claude Guibal, le chef de l'administration de la Carf et de la Ville de Menton réintégré par la justice

Démis de ses fonctions, le 28 juillet, par Jean-Claude Guibal, le Directeur général des services de la Carf et de la Ville vient d'être réintégré au même poste par un référé rendu par le Tribunal administratif de Nice.

Y. D. et A. R. Publié le 12/11/2021 à 09:27, mis à jour le 12/11/2021 à 10:48
Eric Le Floch avait été accusé de déloyauté et taxé d'incompétence par Jean-Claude Guibal. Photo DR

Au milieu des départs, une arrivée. Ou plutôt un retour. Il avait été déchargé de ses fonctions le 28 juillet, par l’ancien maire Jean-Claude Guibal. Le Directeur général des services (DGS) de la Carf et de la Ville, Eric Le Floch, vient d’être rétabli dans ses fonctions par un référé rendu par le Tribunal administratif de Nice le 9 novembre en fin d’après-midi. Soit le jour même de l’élection d’Yves Juhel en tant que maire.

Jean-Claude Guibal, qui le taxait d’incompétent et l’accusait de déloyauté, n’avait, notamment, pas digéré que son DGS déclenche un "article 40", et signale au préfet certains "dysfonctionnements" concernant la gestion des Ports par la SPL Ports de Menton, dont Céline Giudicelli, fille de la défunte épouse de Jean-Claude Guibal, Colette Giudicelli, est la directrice.

Des affaires dont le maire décédé le 25 octobre jurait qu’elles étaient fausses, n’hésitant pas à traiter Eric Le Floch de "mythomane".

Des enquêteurs de la PJ étaient venus le 20 juillet perquisitionner jusqu’au domicile de l’ancien maire, et une enquête pénale est toujours en cours.

 

"Ce que je sais, moi, c’est que ces investigations sont le fruit d’une dénonciation de M. Le Floch, avait déclaré Jean-Claude Guibal en septembre. Il a fait l’objet d’une procédure de décharge de fonction pour perte de confiance, engagée le 3 juin et portée à connaissance le 30 juin, pour une exécution effective au 1er septembre", avait exposé le défunt maire.
Eric Le Floch avait fait un recours suspension contre l’arrêté de décharge.

"Sanction déguisée"

Le tribunal administratif, estimant notamment que cette procédure à l’égard du DGS de la part de la Ville "constitue une sanction déguisée", a, mardi, annulé l’arrêté pris par Jean-Claude Guibal, qui déchargeait le DGS de ses fonctions. Et il enjoint le maire de Menton, aujourd’hui Yves Juhel, à réintégrer le DGS dans ses fonctions dans les 48 heures de la notification de l’ordonnance du tribunal.

C’est déjà chose faite, depuis mercredi: "Ce jour, 10 novembre 2021, Monsieur Le Floch s’est présenté en mairie au nouveau maire qui a pris acte de la décision de justice, et ce dernier a retrouvé son bureau et la plénitude de ses fonctions en mairie", a écrit, dans un communiqué, Yves Juhel.

"C’est un énorme soulagement, après une traversée du désert de 4 mois, simplement parce que j’avais refusé de cautionner certaines choses…", a déclaré Eric Le Floch, ce mercredi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.