“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Véhicules propres et économes : La Turbie montre l'exemple

Mis à jour le 13/04/2016 à 05:10 Publié le 13/04/2016 à 05:10
La mairie et la réserve parlementaire obtenue par Colette Giudicelli participent au financement de la Zoé customisée en mode écolo-turbiasque.

La mairie et la réserve parlementaire obtenue par Colette Giudicelli participent au financement de la Zoé customisée en mode écolo-turbiasque. Photo M.-E. C.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Véhicules propres et économes : La Turbie montre l'exemple

Ce vendredi matin, la mairie de La Turbie a réceptionné le dernier véhicule automobile de sa flotte : une Renault Zoé, véhicule électrique acquis avec le soutien financier de Colette Giudicelli, sénateur des Alpes-Maritimes.

Ce vendredi matin, la mairie de La Turbie a réceptionné le dernier véhicule automobile de sa flotte : une Renault Zoé, véhicule électrique acquis avec le soutien financier de Colette Giudicelli, sénateur des Alpes-Maritimes. Et c'est devant cette Zoé customisée au nom de La Turbie, installée sous une tente sur le parvis de la mairie, que le maire, Jean-Jacques Raffaele, entouré d'élus municipaux, a officiellement remercié la sénatrice pour les 15 000 € de financement obtenus sur la réserve parlementaire.

Les choix écolos du maire

« Le choix d'un véhicule électrique était tout naturel », explique-t-il, rappelant ses combats en cours pour améliorer les conditions de circulation dans la commune. Notamment pour l'ouverture de la bretelle de Beausoleil, « qui devrait d'ailleurs s'appeler bretelle de La Turbie puisqu'elle se trouve sur notre commune », et « pour un parking de dissuasion à la Cruelle avec un mode de transport doux permettant aux pendulaires de rejoindre Monaco ».

Et de poursuivre : « La semaine dernière, j'ai participé à une table ronde dans le cadre du salon Ever à Monaco. J'en retiens que les modes de transport propres et les centres-villes débarrassés des véhicules polluants, c'est pour demain. Je souhaite montrer l'exemple et ôter les préjugés. À chaque remplacement d'un véhicule du parc communal, nous choisirons des véhicules économes et propres. »

Les 15 000 € obtenus sur la réserve parlementaire participent pour près de 50 % au projet qui comporte, outre l'acquisition de la Zoé (pour 18 400 €), l'installation prochaine d'une double borne de recharge pour véhicules électriques sur la place Neuve, pour 12 590 €. Le bonus écologique (6 300 €) et l'autofinancement de la commune (9 690 €) complètent le plan de financement du coût total de l'investissement.

En réponse aux remerciements du maire, Colette Giudicelli a tenu à rappeler que l'utilisation de cette réserve se fait dans le respect d'un formalisme strict : elle nécessite l'accord du ministère de l'Intérieur et c'est le préfet qui paie.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.