“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une nouvelle opposante annonce d'emblée la couleur au conseil municipal de La Turbie

Mis à jour le 04/06/2020 à 07:32 Publié le 04/06/2020 à 07:05
Prochain conseil municipal à La Turbie, le 10 juin. Avec le vote du budget.

Prochain conseil municipal à La Turbie, le 10 juin. Avec le vote du budget. Photo Patrice Lapoirie

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une nouvelle opposante annonce d'emblée la couleur au conseil municipal de La Turbie

À l’occasion du premier conseil municipal de la nouvelle mandature, ce mardi à La Turbie, l'opposition a tenu à préciser qu'elle poursuivait le même but que l'équipe réélue de Jean-Jacques Raffaele. Le maire, lui, a appelé à une "opposition constructive"

Ravie d’intégrer un conseil municipal "pour la première fois de [sa] vie", Bernadette Keraudren a joué cartes sur table mardi. "Nous faisons partie de l’opposition (avec Jean-Philippe Gispalou, ndlr) mais nous ne sommes pas opposés à vous. Nous travaillons tous pour le bien du village et je n’aimerais pas que nous soyons considérés comme des pestiférés ou des gens à mettre à part. Nous travaillons pour la même chose, le bien-être de La Turbie."

Le maire lui demande alors quels signaux lui laissent penser ça ? Réponse : "J’avais l’impression que les gens s’écartaient…" "C’est une configuration spécifique, je n’approche pas plus mes conseillers municipaux que vous, rétorque Jean-Jacques Raffaele. Vous pouvez venir me dire bonsoir, je suis très soucieux et préoccupé par la situation, et vous avez peut-être l’impression que je ne vous vois pas, mais je ne suis pas dans cette optique."

"vous devez être une opposition constructive"


Puis le maire de passer un message. "Je me dis que la balle est au centre et qu’on commence notre mandat (...) mais votre remarque vaut dans les deux sens car je n’ai pas l’impression, en particulier sur les réseaux sociaux, que l’on va dans le sens dans lequel il faudrait aller (...). J’estime que vous ne pouvez pas être une opposition par principe mais vous devez être une opposition constructive."


De bonnes intentions qui ne tarderont pas à être mises à l’épreuve, puisque le prochain conseil municipal, dédié au vote du budget, interviendra dès le 10 juin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.