“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Une coopération au très haut niveau" avec Monaco pour le Premier ministre du Monténégro

Mis à jour le 10/03/2017 à 11:34 Publié le 10/03/2017 à 05:02
Duško Markovic, le Premier ministre du Monténégro, a été reçu en audience par le prince Albert II, et a rencontré Serge Telle, le ministre d’Etat.

Duško Markovic, le Premier ministre du Monténégro, a été reçu en audience par le prince Albert II, et a rencontré Serge Telle, le ministre d’Etat. Photo E. Mathon/Palais Princier et Direction de la Communication/Charly Gallo

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Une coopération au très haut niveau" avec Monaco pour le Premier ministre du Monténégro

Duško Markovic, le Premier ministre du Monténégro, était hier à Monaco, pour une visite de travail. Au centre de celle-ci : coopération économique, protection de l'environnement…

Coopération économique, protection de l'environnement… Autant de thèmes abordés lors de la visite de travail de Duško Markovic, le Premier ministre du Monténégro, hier à Monaco. Une importante délégation doit participer à une rencontre économique, aujourd'hui. Duško Markovic a été reçu en audience par le prince Albert II. Serge Telle, le ministre d'Etat, avait organisé un déjeuner de travail auquel ont participé Jean Castellini, conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l'Économie et Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération… Il a été question, notamment, d'un projet de coopération économique en vue d'aboutir à un accord en matière fiscale, ou de la protection de l'environnement. « Nous avons certainement des expériences à partager et également un développement à envisager ensemble en tant que petits États voisins de la Méditerranée », explique Serge Telle.

Forum économique aujourd'hui

Le prince Albert II a effectué une visite officielle au Monténégro en 2013. Et la visite d'hier confirme que « notre coopération continue au très haut niveau et devient de plus en plus importante », explique Duško Markovic. Aujourd'hui, un forum économique organisé par le Monaco Economic Board et la Chambre de commerce du Monténégro doit permettre aux « entrepreneurs et aux représentants des chambres de commerce et d'économie des deux pays » d'échanger sur « les possibilités de développement dans le domaine du tourisme, de l'agriculture, des infrastructures, de l'énergie… »

Car même si Monaco et le Monténégro n'ont pas le même niveau de vie, « nous avons des ressources importantes et notre idée, c'est de profiter de ces ressources pour tendre vers le niveau de vie et la qualité de vie que vous avez ». En restant attentif à « garder cet équilibre entre développement économique important, préservation de l'environnement et le développement durable ».

Valeurs communes

Il évoque, aussi, les points communs entre les deux pays. Monaco et le Monténégro « partagent les mêmes valeurs civilisationnelles européennes, et non seulement le même espace européen mais aussi méditerranéen », poursuit Duško Markovic.

Monaco et le Monténégro sont des « petits pays donc nous avons la possibilité d'échanger entre nous ». Et « pour nous, il est important d'augmenter la qualité de vie de nos citoyens et vous en êtes l'exemple ».

Et, conclut-il, « je suis très content d'avoir obtenu le soutien de son altesse le prince Albert II durant l'audience pour mon initiative qui est d'organiser des rencontres régulières des gouvernements des petits pays en dehors des rencontres parlementaires qui existent déjà ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.