Rubriques




Se connecter à

Une Antiboise à la tête des services actifs de la police nationale

En juin 2012, alors âgée de 47 ans, Sophie Hatt est entrée dans la petite histoire de la République.

L. P. Publié le 06/03/2017 à 05:23, mis à jour le 06/03/2017 à 05:24
Sophie Hatt - ici avec François Hollande en septembre 2015 - a été la première femme au monde à assurer la sécurité d'un chef d'Etat.
Sophie Hatt - ici avec François Hollande en septembre 2015 - a été la première femme au monde à assurer la sécurité d'un chef d'Etat. MaxPPP

En juin 2012, alors âgée de 47 ans, Sophie Hatt est entrée dans la petite histoire de la République. Elle est devenue la première femme au monde chargée d'assurer la sécurité d'un chef d'Etat. Choisie par François Hollande lui-même, cette Antiboise a pris la direction du Groupe de sécurité du président de la République (GSPR), à la tête d'une équipe de soixante-deux officiers d'élite - policiers et gendarmes à parité.

Depuis, cette femme énergique a fait du chemin. Jusqu'à être nommée, il y a quelques jours en conseil des ministres, directrice des services actifs de la police nationale et directrice de la coopération internationale du ministère de l'Intérieur..

Selon nos confrères de Libération, qui lui ont consacré un portrait en 2013, sa vocation naît dans la cité des Remparts alors qu'elle n'a que 15 ans. A l'époque, elle n'en parle qu'à sa mère institutrice : « Vouloir être flic, ce n'est pas le genre de choses dont vous vous vantez lorsque vous êtes adolescente».

 

A 18 ans,elle quitte Antibes (1) pour « faire son droit » à la faculté d'Assas.

La commissaire n'a que 32 ans, en 2000, lorsqu'elle est chargée d'assurer la sécurité du Premier ministre Lionel Jospin.

Passage en Corse

Six ans plus tard, elle est nommée adjointe du coordinateur des services de sécurité en Corse. Elle garde un souvenir marquant d'une manifestation à Bastia, en avril 2009, où « des boules de pétanque remplies d'explosifs pétaient de tous les côtés ».

Au cours de ces cinq dernières années, son action a parfois été critiquée - notamment lorsqu'un paparazzi de Closer a pu photographier le Président, sur son scooter, sans être inquiété.

C'est désormais loin de l'Elysée et de ses polémiques que Sophie Hatt s'apprête à écrire une nouvelle page de sa carrière.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.