“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un vote du budget houleux Noces de diamant pour Christiane et Jean-Baptiste Violino

Mis à jour le 26/12/2016 à 05:09 Publié le 26/12/2016 à 05:09
La salle des mariages fut le théâtre de l'union de Christiane et Jean-Baptiste Violino... en décembre 1956 !

La salle des mariages fut le théâtre de l'union de Christiane et Jean-Baptiste Violino... en décembre 1956 ! S.I.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un vote du budget houleux Noces de diamant pour Christiane et Jean-Baptiste Violino

Ambiance tendue en ouverture de séance, le 22 décembre dernier pour le dernier conseil municipal de l'année en mairie de Beausoleil.

Ambiance tendue en ouverture de séance, le 22 décembre dernier pour le dernier conseil municipal de l'année en mairie de Beausoleil. À l'ordre du jour principalement, le vote du budget primitif de la commune pour l'année 2 017.

Une délibération vite échauffée par un élu de l'opposition, Jean-Jacques Guitard, qui, en ouverture de séance, a entamé la lecture d'une déclaration où il voulait proposer aux autres conseillers de retarder le vote du budget de la commune au regard des affaires judiciaires qui touchent actuellement le maire, Gérard Spinelli.

« Le budget est un outil municipal »

« Nous avons jusqu'au 31 mars pour voter le budget, je m'adresse à vous, mes chers collègues pour prendre vos responsabilités » a plaidé Jean-Jacques Guitard, qui se dit mis à l'écart et boycotté par la presse (la preuve que non, N.D.L.R.).

Toujours est-il que sa déclaration a été coupée net par le premier adjoint, Gérard Destefanis qui présidait la séance en l'absence du maire.

« Le vote du budget est un outil municipal pour faire vivre la ville, peu importent des hypothétiques décisions judiciaires, nous le votons depuis des années avant le 31 décembre » rétorque le premier adjoint. Suivi par plusieurs élus de la majorité qui ont blâmé l'attitude de Jean-Jacques Guitard. « La présomption d'innocence existe pour tout le monde » lance Philippe Khemila.

Irrité, Jean-Jacques Guitard a choisi de quitter la séance publique, sans prendre part au vote.

Sur le fond, même si Lucien Prieto a déploré qu'il n'y avait « pas assez de recettes, trop de charges sur les ménages. Il faudrait créer plus de richesses dans la commune », le budget 2 017 est équilibré avec le produit des taxes communales (32 778 219 euros de dépenses et autant de recettes). Avec deux votes contre, il a été adopté à la majorité des présents.

Il y a 60 ans, le 15 décembre 1956 à Beausoleil, Christiane et Jean-Baptiste Violino unissaient leur destin. Pour fêter cet anniversaire exceptionnel, la municipalité a convié le couple à une cérémonie en présence de leurs proches. L'occasion pour le maire Gérard Spinelli de retracer le parcours familial de ces Beausoleillois d'attache. « Si Monaco a offert un décor à votre rencontre, Beausoleil a consacré votre amour. Depuis, du quartier du Centre à celui des Moneghetti, la commune a accompagné l'histoire de votre famille et celle de vos enfants » s'est félicité l'édile.

Entourés de leurs enfants, petits et arrières petits enfants, Christiane et Jean-Baptiste ont reçu les félicitations des élus. Il faut dire que si le couple est connu et apprécié de tous, lui, ancien jardinier de la Principauté et elle, pendant 15 ans, membre puis présidente du club « Mieux Vivre », association avec laquelle elle a animé la vie des retraités de la commune. L'occasion pour le maire de rendre une nouvelle fois hommage à son action et son engagement. « Après avoir tant donné à votre foyer qui s'est élargi au fil des générations jusqu'à compter deux enfants, cinq petits-enfants et six arrières petits-enfants, vous avez encore donné du temps aux autres en faveur de la vie associative à laquelle vous avez apporté toute votre sociabilité, votre dynamisme et votre fantaisie ». La cérémonie s'est poursuivie dans les fleurs et l'émotion. Toutes nos félicitations à Christiane et Jean-Baptiste !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.