“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un ticket d'Intorni-Pradal aux prochaines élections départementales

Mis à jour le 31/07/2020 à 18:12 Publié le 31/07/2020 à 18:11
Christelle d'Intorni et Philippe Pradal.

Christelle d'Intorni et Philippe Pradal. Photos S. B et F. B

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un ticket d'Intorni-Pradal aux prochaines élections départementales

Très largement majoritaires au conseil départemental des Alpes-Maritimes, « Les Républicains » sont d’ores et déjà en mesure d’annoncer qui portera leurs couleurs en mars prochain, dans 13 des 27 cantons du département.

Treize binômes (un homme, une femme) dont deux seulement était connus jusqu’à ce vendredi : Martine Ouaknine, élue sortante du 6e canton, désormais associée à Jean-Pierre Lafitte. Et à Villeneuve-Loubet, reconduction du ticket Marie Benassayag et Michel Rossi.

à nice

La nouvelle liste, validée par le Comité départemental du parti, concerne cinq nouveaux cantons niçois : en cas d’élection, Valérie Sergi passerait du 2e au 1er canton, alliée à Auguste Vérola. Françoise Monier ferait le chemin inverse, du 1er au 2e canton, où elle siégerait avec Bernard Asso. Franck Martin et Catherine Moreau (UDI) repartent au feu dans le 5e canton, alors que le chef d’entreprise Bernard Chaix, vice-président de la chambre de commerce, se présenterait dans le 8e canton, aux côtés d’Anne Ramos.

Mais c’est sûrement le ticket aligné dans le 4e canton qui surprend le plus. Un nouveau binôme, Christelle d’Intorni et Philippe Pradal, se présente.

L’alliance de l’ancien premier adjoint et du maire de Rimplas, qui avait clairement pris le parti d’Eric Ciotti contre Christian Estrosi l’an dernier, quand le chiffon brûlait entre les deux hommes, rappelle qu’en politique, il ne faut jamais injurier l’avenir…

à antibes

À Antibes 2, Alexandra Borchio-Fontimp et Jacques Gente gardent la confiance de leur parti.

Dans le 3e canton de la ville, Jean-Pierre Dermit, redevenu maire de Biot, se présentera avec la conseillère municipale antiboise Sophie Nasica.

Sophie Deschaintres élue en 2015 avec l’étiquette UDI, devra donc se passer du soutien de LR si elle candidate à nouveau. Il est vrai qu’en mars dernier, elle conduisait à Biot une liste opposée à celle de… Jean-Pierre Dermit.

et ailleurs...

Investitures stables à Beausoleil, avec Xavier Beck et Sabrina Ferrand, à Mandelieu, avec Michèle Paganin et David Konopnicki et dans le 1er canton de Cannes avec Joëlle Arini et Franck Chikli.

Le maire de Cannes (2e canton), David Lisnard, s’alliera cette fois à l’un des cadres du parti dans les Alpes-Maritimes, Alexandra Martin, secrétaire départementale adjointe de LR06.

Un commentaire, celui d’Eric Ciotti qui préside la fédération LR : « Ces candidats s’inscrivent dans la dynamique initiée par la majorité départementale aux côtés du président Charles Ange Ginésy. Ils incarnent l’enracinement dans le territoire maralpin ».

Restent 14 cantons à pourvoir dont les deux seuls détenus par la gauche, à Contes et à Grasse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.