“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un projet de logements sociaux voit le jour

Mis à jour le 18/07/2019 à 10:02 Publié le 18/07/2019 à 10:02
Les logements sociaux sont destinés à la location.	(Archive M.A.)

Un projet de logements sociaux voit le jour

Premier conseil municipal depuis l’annonce de la démission de Nicolas Spinelli en tant que 6e adjoint au maire, Gérard Spinelli, son père.

Premier conseil municipal depuis l’annonce de la démission de Nicolas Spinelli en tant que 6e adjoint au maire, Gérard Spinelli, son père. Pourtant, mardi soir, aucune tension visible entre les deux hommes, qui se sont salués poliment avant de s’attabler.

Avant d’aborder les points à l’ordre du jour, Gérard Spinelli est tout de même revenu sur « la situation qui est la nôtre avec Nicolas Spinelli », en expliquant que si son fils n’avait pas démissionné le 5 juillet dernier, il aurait été question de proposer cette démission au conseil municipal, comme le prescrit la loi L.2122-18, lorsqu’un maire retire les délégations d’un de ses adjoints. Son fils reste à ce jour conseiller municipal.

Une crèche et des logements

À l’ordre du jour, mardi soir, 11 points. Parmi eux, un projet immobilier en mixité sociale comportant 90 logements sociaux et une crèche pouvant accueillir jusqu’à 52 berceaux.

Depuis mars 2018, deux candidats acquéreurs du terrain communal sont en lice, mais c’est finalement le plan de Nexity qui l’a emporté.

Plus en détail, est prévue la réalisation d’un programme immobilier de 7 040 m² de surface de plancher, dont 6 540 m² sont destinés à du logement (60 % à vocation sociale), et 500 m2 pour la construction d’une crèche.

« L’hypothèse de programmation est la suivante : 42 logements libres, 90 logements locatifs sociaux, une crèche pour 52 berceaux et 155 places de stationnement », développe Gérard Spinelli.

La société s’engage à réaliser la crèche et à la céder par la suite au Centre communal d’action sociale.

Quelques chiffres

Ainsi la crèche, livrée brute de décoffrage, sera à aménager par la suite. Dix places de stationnement seront réservées pour cet espace. Il sera vendu au CCAS au prix de 600 000 euros, hors taxes. Pour le terrain, un prix d’acquisition de 2 millions d’euros net vendeur est fixé.

Un projet sur lequel la Ville de Beausoleil travaille depuis sept ans. Approuvé à l’unanimité, le permis de construire va donc être déposé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.