“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un monument pour la communauté portugaise

Mis à jour le 10/05/2018 à 05:04 Publié le 10/05/2018 à 05:04
La volonté de ce monument a été portée par le maire, Gérard Spinelli et le président de la Chambre de commerce franco-portugaise, Joaquim Pires. Pour l'inauguration, le secrétaire d'État aux communautés portugaises et l'ambassadeur du Portugal en France seront présents.

La volonté de ce monument a été portée par le maire, Gérard Spinelli et le président de la Chambre de commerce franco-portugaise, Joaquim Pires. Pour l'inauguration, le secrétaire d'État aux communautés portugaises et l'ambassadeur du Portugal en France seront présents. J.-F.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un monument pour la communauté portugaise

Ce vendredi, une stèle en mémoire des soldats portugais tombés pendant la bataille de la Lys en 1918, aux côtés des troupes alliées sera dévoilée. Une manière de tisser du lien social

Ce peut être un moment fort de la vie de Beausoleil » promet Gérard Spinelli. Vendredi matin, le maire inaugurera un mémorial au sein du carré militaire du cimetière de la commune, rendant hommage à l'engagement du corps expéditionnaire portugais sur le champ de bataille en France, lors de la Première Guerre Mondiale. Un geste symbolique fort sur lequel la mairie mise beaucoup.

Le monument salue la mémoire de plus de 2000 soldats portugais, engagés auprès des troupes alliées en 1918 et tués lors de la bataille de la Lys, en France face à l'Allemagne. La stèle, qui sera dévoilée ce vendredi au cimetière à 10 h 30, s'inscrit d'ailleurs dans l'année de la célébration du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. « Le Portugal et la France ont une histoire commune, nous nous sommes battus côte à côte. Une valeur patriotique nous unit, des liens qui se sont créés dans le sang. Ce monument, c'est un symbole très fort. Une action fédératrice pour la communauté portugaise de notre ville » souligne Gérard Spinelli.

« Créer du lien social »

Il faut dire que dans la population cosmopolite de Beausoleil, la communauté portugaise représente un tiers des 15 000 habitants de la commune. « On se doit de trouver des actions qui forgent ce lien social. C'est une communauté plutôt réservée mais mon objectif est de créer du lien social dans la ville, que les gens échangent et se parlent. J'espère que cette célébration motivera les communautés, que des initiatives se créeront, que la mairie soutiendra » continue Gérard Spinelli.

L'idée de cette stèle est venue lors d'une rencontre entre le maire et Joaquim Pires, président de la Chambre de commerce franco-portugaise. Ce dernier a mobilisé quelque 50 000 euros auprès de la communauté et des entreprises locales, pour ériger le monument de trois mètres de haut, sculpté dans la pierre naturelle de Moka, qui sera installé à côté des monuments français et italiens.

Car, en effet, entre les deux guerres, la communauté italienne de Beausoleil avait financé un monument dans le cimetière. Et l'initiative est restée unique dans la région.

Le soutien de Macron

Pour la population portugaise, la bataille de la Lys demeure un moment fort de la Première Guerre Mondiale. Mais outre sur le site en France où se sont déroulés les combats, il n'y a pas d'autre stèle commémorative pour ces soldats dans l'Hexagone.

Cette première donc, pour une commune française, a retenu jusqu'à l'attention d'Emmanuel Macron. Invité pour la cérémonie de vendredi, le président de la République française a adressé, via son chef de cabinet un courrier au maire où il se dit « sensible à la démarche mémorielle entreprise par la commune » et salue « la précieuse contribution » apportée par ce monument « à la transmission de mémoire ».

Une transmission de mémoire qui se propagera, outre la cérémonie de vendredi, par une exposition sur le Portugal et la Grande Guerre, présentée au centre culturel.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.