“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un document administratif en débat au conseil de La Turbie

Mis à jour le 13/07/2016 à 05:04 Publié le 13/07/2016 à 05:04
André-François Pellegrin, Séverine Faye et Jean-Philippe Gispalou ont interpellé Jean-Jacques Raffaele sur le nouveau règlement du conseil municipal. Même si ce n'est pas une obligation, La Turbie comptant moins de 3 500 habitants.

André-François Pellegrin, Séverine Faye et Jean-Philippe Gispalou ont interpellé Jean-Jacques Raffaele sur le nouveau règlement du conseil municipal. Même si ce n'est pas une obligation, La Turbie comptant moins de 3 500 habitants. Photo NHF

Un document administratif en débat au conseil de La Turbie

C'est un document d'une dizaine de pages. Il doit « fixer un cadre à nos échanges » en séance du conseil municipal, explique Jean-Jacques Raffaele, le maire de La Turbie.

L'approbation d'un règlement intérieur du conseil municipal a été actée, lundi soir par les élus de la commune. Non sans quelques débats entre l'opposition et le maire. Deux éléments chiffonnent Jean-Philippe Gispalou. D'abord, l'article concernant les interventions des membres du conseil, qui dispose qu'« au-delà de cinq minutes d'intervention, le maire peut interrompre l'orateur et l'inviter à conclure très brièvement ».

« De la censure »

« Cinq minutes, là on ne rentre plus...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct