Rubriques




Se connecter à

Un "devoir moral de faire obstacle au RN". Six députés varois de la majorité présidentielle appellent à voter Renaud Muselier

Les six députés varois de la majorité présidentielle appellent à voter contre le RN au second tour des élections régionales mais aussi départementales.

La rédaction Publié le 24/06/2021 à 16:58, mis à jour le 24/06/2021 à 17:00
Selon Renaud Muselier, "Mariani est un usurpateur. Il a abandonné Valréas : il ne supportait plus les "ploucs "! Photo Sophie Louvet

 Les six députés de la majorité présidentielle dans le Var ont lancé un appel pour faire barrage au Rassemblement national dimanche 27 juin, lors du second tour des élections régionales et départementales.

 

Dans un communiqué commun, Cécile Muschotti, Emilie Guérel, Fabien Matras, Valérie Gomez-Bassac, Sereine Mauborgne et Philippe-Michel Kleisbauer (MoDem) déclarent avoir "le devoir moral de faire obstacle au Rassemblement National. Notre position est simple : Renaud Muselier est le seul candidat républicain capable de gagner cette élection."

Les députés varois estiment également que le candidat du Rassemblement national, Thierry Mariani, a fait à Toulon, première ville du département, un score trop élevé avec "seulement 698 voix de plus pour Renaud Muselier""A l’échelle de la ville, c’est peu, trop peu."

Le communiqué des six députés varois de la majorité présidentielle

"Le second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche prochain appelle une réaction de l’ensemble des parlementaires de la majorité présidentielle :

Dans un premier temps, nous avons le devoir moral de faire obstacle au Rassemblement National. Même si les scores obtenus par cette formation sont en deçà des estimations, Thierry Mariani pourrait encore l’emporter. Notre position est simple : Renaud Muselier est le seul candidat républicain capable de gagner cette élection.

Dans un second temps, les chiffres de l’abstention sont, il est vrai, un coup de semonce démocratique.

Que dire ? Que la démocratie peut être critiquée, mais qu’elle existe, et que nous avons tous le devoir de la faire vivre en allant voter, en allant user de ce droit qui, s’il nous était retiré, signerait la fin de notre vivre ensemble. Oui, aller voter est une contrainte. Oui, donner son avis, choisir, prendre quelques minutes un dimanche en est aussi une. Mais ne vaut-elle pas le coup quand il s’agit de ce que nous voulons pour notre avenir, celui de nos enfants, et des chemins que nous voulons prendre au sortir de cette crise inédite ?

Même à Toulon, première ville du département où le président sortant arrive en tête, seulement 698 voix séparent Renaud Muselier de Thierry Mariani. A l’échelle de la ville, c’est peu, trop peu. Nous appelons les varois à la mobilisation.

Pour les Départementales, la prime au sortant qui a souvent fonctionné voit pourtant dans plusieurs cantons la menace du Rassemblement National persister. Là encore, notre réaction doit être unanime et à la hauteur de l’enjeu. Quand on sait que les prérogatives sociales sont dévolues au Conseil Départemental, notre conviction républicaine est notre seule issue.

Nous appelons nos sympathisants et les habitants du Var, à voter, aux départementales comme aux régionales, contre les représentants de l’extrême droite, RN, et tous candidats antirépublicains qui seront présents au second tour dimanche prochain.

Notre région, notre département, méritent mieux que cela".

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.