Un député insoumis dépose une proposition de loi pour interdire l'usage des jets privés en France

Thomas Portes a déposé une proposition de loi pour interdire les jets privés sur le territoire français. "Un mode de transport criminel" pour le député de La France Insoumise.

Damien Allemand Publié le 12/09/2022 à 10:47, mis à jour le 12/09/2022 à 10:49
Des jets privés (ici à l'aéroport de Nice). Photo Dylan Meiffret

La polémique autour des jets privés continue. Le député insoumis, Thomas Portes, a annoncé avoir déposé une proposition de loi pour interdire l'usage des jets privés en France, dimanche 11 septembre. 

"Il y a urgence à mettre fin à un mode de transport criminel et à l'impunité des ultras riches qui crament la planète", écrit sur Twitter le député LFI. 

Nice-Cannes, PSG... et char à voile

Le 19 août dernier, Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie-les Verts (EE-LV), avait ouvert le débat, indiquant dans Libération son intention de "bannir" ces modes de transport. Depuis, les polémiques se sont enchaînées autour de l'usage des jets privés. 

Une association azuréenne a notamment recensé plus d'une soixantaine de vols en jet privé entre Nice et Cannes au cours du mois de juillet. Des vols souvent à vide pour venir "garer" ces palaces volants. 

 

La polémique a à nouveau décollé au début du mois de septembre. Épinglé pour un vol un jet privé à l'occasion de Nantes-¨PSG, l'entraîneur parisien avait ironisé indiquant que le club réfléchissait à faire ses déplacements... en char à voile. 

Les comportements doivent changer pour le gouvernement

Interrogé le 25 août par France 2, le ministre délégué aux Transports avait indiqué que le gouvernement planchait sur une régulation du secteur des jets privés. 

"Au niveau national comme au niveau européen, on peut réfléchir à des systèmes, soit de taxation, soit de règlementation", avait répondu Clément Beaune. 

Une taxation "peut être une option", avait-t-il dit, parlant plutôt de quotas carbone qui obligeraient à payer passé un certain seuil d'émissions de gaz à effet de serre et trouvant intéressante l'idée d'obliger les avions privés à fonctionner avec un carburant propre à partir de 2030.

"Nous sommes dans une période de changement de comportement" face au défi climatique, a rappelé Clément Beaune.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.