“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tempête Adrian: Menton et Roquebrune-Cap-Martin vont bénéficier d'une dotation de solidarité de l'État

Mis à jour le 18/12/2018 à 10:55 Publié le 18/12/2018 à 11:30
Le coup de mer de la fin octobre avait causé d’importants dégâts sur le territoire de la Carf.

Le coup de mer de la fin octobre avait causé d’importants dégâts sur le territoire de la Carf. Photo archives Jean-François Ottonello

Tempête Adrian: Menton et Roquebrune-Cap-Martin vont bénéficier d'une dotation de solidarité de l'État

Les communes de Menton et Roquebrune-Cap-Martin sont éligibles à la dotation de solidarité octroyée par l'État. Le coup de mer aurait causé de deux à trois millions d'euros de dégâts causés, en octobre dernier.

C’était il y a plusieurs semaines, mais elle est encore dans tous les esprits. La tempête Adrian a frappé Menton et Roquebrune-Cap-Martin à la fin octobre, causant d’importants dégâts.

Il a été question du coup de mer, ce lundi soir en séance: le préfet des Alpes-Maritimes a indiqué lors d’une réunion, le mois dernier, "que l’État pouvait aider les collectivités qui ont subi des dommages sur des biens non assurables par l’octroi d’une dotation de solidarité", a-t-on appris.

Plusieurs digues sont directement concernées et ont été très lourdement endommagées.

>>RELIRE. À Menton, le coup de mer contraint des restaurateurs à fermer durant le pont du 1er novembre. 

"Deux à trois millions d’euros de dégâts"

Il y en aurait pour "deux à trois millions d’euros" de dégâts pour celles de Menton et Roquebrune-Cap-Martin, selon Jean-Claude Guibal. Les communes de la Carf sont éligibles à cette dotation "dans la mesure où le montant des dommages est supérieur à 150.000 euros hors taxes", dit encore le président de l’intercommunalité.

Précision de Patrick Cesari, le vice-président: en séance, le Conseil départemental a proposé d’aider les communes sinistrées en prenant en charge 30% des dégâts pour les communes rurales et 20% pour les municipalités urbaines.

>>REVOIR. VIDEO. "Des dizaine de milliers d'euros de dégâts"... Gueule de bois à Menton après le coup de mer.

Il souhaite qu’une telle demande soit effectuée au Département en parallèle à celle effectuée auprès des services de l’État.

La proposition ayant été acceptée, les conseillers communautaires ont donc approuvé la délibération nécessaire pour déposer ces demandes.


La suite du direct