Taxe d'habitation, parking, sécurité... Le maire Xavier Beck fait le point sur les avancées et les projets pour Cap-d'Ail en 2023

À l’occasion de ses vœux aux Cap-d’Aillois, Xavier Beck a fait un tour d’horizon des dossiers qu’il mène avec ses élus et l’équipe municipale. Tour d’horizon.

Article réservé aux abonnés
Joëlle Deviras Publié le 10/01/2023 à 14:00, mis à jour le 10/01/2023 à 11:03
La Plage Mala, dont la commune sera la future concessionnaire? Photo J. D.

Lors de ses vœux aux administrés, le maire Xavier Beck a évoqué les dossiers en cours à Cap-d’Ail.

Augmentation de 60% de la taxe d’habitation des résidences secondaires

Cap-d’Ail ne compte pas moins de 1.533 résidences secondaires, soit un tiers des logements. On est bien loin du taux de résidences secondaires en France qui représente 9,9% du parc total de logements. Depuis cinq ans, les villes éligibles à la surtaxe peuvent augmenter l’impôt entre 5% et 60%. Cap-d’Ail ne l’avait pas fait jusqu’à maintenant. Et le maire a décidé de sauter le pas sans demi-mesure: c’est 60% en plus cette année, soit 350.000 euros de gagnés pour la commune.

Vendredi soir, le maire a rappelé que la taxe d’habitation sur les résidences principales n’existait dorénavant plus et que rien n’empêchait les propriétaires de résidences secondaires, "très présents sur la commune", de venir installer leur résidence principale à Cap-d’Ail.

Une dotation globale en diminution de 80%

200.000 euros: c’est l’enveloppe dont dispose Cap-d’Ail par la dotation globale de fonctionnement, soit une diminution de 80%. "Mais la commune se porte bien: Le taux d’endettement est de 4 euros par habitant, ce qui nous laisse la capacité d’emprunter si nécessaire."

Un parking oui mais pas à n’importe quel prix

À Monaco-Matin, Xavier Beck explique avoir "beaucoup de projets: un parking de 200 places à Beaverbrook pour lequel il faut la participation de la Métropole, l’éco-stade Didier Deschamps…" Mais il regrette que la Métropole investisse très peu à Cap-d’Ail.

"Des promesses ne sont pas tenues." Et le maire ne compte pas "faire un parking à n’importe quel prix. Il sera fortement déficitaire." 

Ralenti dans son projet, également par Monaco qui semble ne pas considérer l’ouvrage comme un parking de dissuasion et donc ne plus accepter de contribuer financièrement (l’idée d’une gestion par Monaco Parkings avait été avancée), Xavier Beck explique: "à un moment donné, on va chercher d’autres solutions."

Et de mentionner la construction, par Vinci, de quarante emplacements de parking de plus que ce qui est nécessaire pour l’immeuble en construction avenue du Général-de-Gaulle, "ce qui permet aux riverains ou aux hôteliers qui le souhaitent d’acheter un parking."

20% de logements sociaux en 2025

Face à un prix de l’immobilier sans "flambée des prix" mais "toujours très cher" (8.000 euros en moyenne par mètre carré), Xavier Beck récapitule les programmes de logements sociaux: "46 appartements créés en 2021 au clos des Cystes au chemin Romain, 17 dans la Résidence les Romarins de l’avenue Rainier III, 23 en cours avec l’opération Vinci avenue du Général-de-Gaulle et 15 au 2 avenue Jacques Abba. Nous arriverons à 20% en 2025." 

Et même si, pour l’heure, le nombre de logements sociaux n’atteint pas le seuil de 20%, Cap-d’Ail ne paie pas de pénalité car elle n’est pas considérée en carence. Xavier Beck souligne également à Monaco-Matin que "pour avoir la maîtrise des appartements, la ville subventionne les bailleurs sociaux et est très vigilante sur le choix des familles."

Cap-d’Ail probablement future concessionnaire de la Plage Mala

La Métropole, concessionnaire de la Plage Mala, considère que les difficultés d’accès ne sont pas compatibles avec la mission qui lui est donnée.

La Préfecture laisse donc espérer à Cap-d’Ail qu’elle sera la future concessionnaire. Le cahier des charges est établi. Il s’agira alors de définir un projet pour ce site considéré comme des plus beaux bords de mer de la frange littorale.

Sécurité: 4 policiers municipaux au lieu de 2 à partir du 1er mars

Les effectifs de la police municipale passent de 2 à 4 à partir du 1er mars. Xavier Beck souligne que la commune dispose également de 4 ASVP et surtout d’une brigade de gendarmerie de 9 militaires.

Hôtel de luxe plage Marquet: rien n’est fait!

Sur une parcelle appartenant à la SNCF, le promoteur Fondimmo avait l’intention de construire pour 2025 un hôtel de luxe de 130 chambres, trois restaurants et un spa.

Mais Xavier Beck vient de recevoir une mauvaise nouvelle: "On vient d’avoir un avis des Bâtiments de France qui est très défavorable. On nous oppose un décret de 1973, sorte de Loi littorale avant l’heure. Et si le bâtiment ne fait que quatre étages contre les treize de la ZAC Fontvieille. Je ne suis pas très optimiste…"

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.