Rubriques




Se connecter à

Simone Zoppitelli quitte le conseil municipal de Beausoleil

Le maire de Beausoleil Gérard Spinelli a ouvert la séance du conseil municipal hier soir en rendant hommage à Simone Zoppitelli qui a choisi de ne plus siéger dans l'assemblée pour des raisons personnelles.

axelle truquet Publié le 02/03/2016 à 05:04, mis à jour le 02/03/2016 à 05:04
Cyril Dodergny

Le maire de Beausoleil Gérard Spinelli a ouvert la séance du conseil municipal hier soir en rendant hommage à Simone Zoppitelli qui a choisi de ne plus siéger dans l'assemblée pour des raisons personnelles.

Élue depuis 2008, d'abord adjointe délégués à la commande publique, à l'environnement et aux travaux, elle a, à sa réélection, pris les fonctions d'adjointe aux bâtiments communaux, à la propreté urbaine, aux travaux, à la voirie et à l'assainissement.

L'édile de la commune a tenu à souligner ses qualités.

 

« Rigoureuse, particulièrement à l'écoute de la population et de l'administration, cette femme de principes et de convictions, qui n'a engendré autour d'elle que du respect, s'est investie sans compter durant toutes ces années, pour sa ville et son développement. À ses côtés, nous avons mené à terme de nombreuses actions de proximité, d'amélioration, de requalification et d'embellissement dans les quartiers, aussi bien que des chantiers plus lourds comme l'aménagement d'un espace semi-piéton ou encore l'ouverture, avec le bâtiment "Le Centre", d'un pôle social et associatif, en plein cœur de ville. »

Si Simone Zoppitelli quitte ses fonctions au sein du conseil, elle le fait pour des raisons qui lui sont propres. « Ce départ, signe d'une personnalité intègre, nous démontre une nouvelle fois l'exigence qui a toujours été la sienne, d'être une élue toujours disponible, engagée sans compter dans la vie municipale et fortement impliquée dans son rôle d'adjointe, qu'elle n'envisage d'exercer que pleinement », souligne Gérard Spinelli.

Simone Zopitelli laisse sa place à Fabien Caprani, connu des Beausoleillois pour son implication dans la vie associative, qui devient donc conseiller municipal. Sa délégation est quant à elle confiée à Jorge Gomes, élu par le conseil municipal.

À noter que Jean-Jacques Guitard, pour l'opposition, a redit qu'il aurait préféré « limiter le nombre des adjoints à 7 plutôt qu'à 9 ».

 

« Est-ce que c'est gaspiller l'argent des contribuables que d'indemniser quelqu'un qui s'occupe de sa commune ? » lui a répondu Gérard Spinelli. Le maire de Beausoleil n'entend pas réduire le nombre de ses adjoints qui resteront donc à 9.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.