“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Séries TV : la guerre des festivals Cannes-Monaco

Mis à jour le 13/05/2017 à 05:27 Publié le 13/05/2017 à 05:27
Laurent Puons : « Cannes Séries se positionne comme un concurrent direct de notre festival. On ne va pas se laisser faire.»

Laurent Puons : « Cannes Séries se positionne comme un concurrent direct de notre festival. On ne va pas se laisser faire.» Ludovic Mercier

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Séries TV : la guerre des festivals Cannes-Monaco

Laurent Puons n'est pas du genre à jeter l'éponge.

Laurent Puons n'est pas du genre à jeter l'éponge. En ancien boxeur qu'il est - champion de France universitaire, quatre matches en professionnels, 45 combats amateurs et seulement sept défaites -, il est prêt à remonter sur le ring, enfiler les gants et affronter… David Lisnard. Dit de manière plus modérée, le patron du Festival de télévision de Monte-Carlo ne compte pas se laisser intimider par le festival Cannes Séries, porté par le maire de Cannes et la future présidente Fleur Pellerin, qui se déroulera en avril 2018.

Non, Laurent Puons entend riposter. « Cannes Séries se positionne comme un concurrent direct de notre festival, regrette-t-il. C'est une menace. Mais j'aime les challenges. Et le Festival de télévision de Monte-Carlo, du haut de ses 57 ans d'existence, considéré aujourd'hui comme le plus important en Europe, qui bénéficie du soutien de tous les studios, ne va pas se laisser faire. »

Combattant de nature, Laurent Puons a déjà encaissé le lancement de ce rendez-vous cannois dédié aux séries télé, dévoilé lors d'une conférence de presse à Cannes début avril. Un festival adossé au Mip-TV, qui bénéficie de gros moyens - Canal Plus est partenaire exclusif de Cannes Séries - et de la locomotive du Festival international du film. « Cannes a de gros moyens, constate Laurent Puons. Mais nous, nous avons le prince souverain comme président d'honneur et une meilleure date dans le calendrier. »

Monte-Carlo annonce 50 Cent

Le festival monégasque se déroule en effet après la période de renouvellement des séries, en mai, et Cannes avant.

Mais d'ores et déjà, histoire de montrer qui est encore le plus fort, Monaco Mediax, l'organisateur du Festival de télévision de Monte-Carlo, sort ses muscles pour la prochaine édition.

Et dégaine 50 Cent, alias Curtis James Jackson, la star américaine du rap - 60 millions d'albums vendus, un Grammy Award, treize Billboard Music Awards, six World Music Awards, trois American Music Awards et quatre BET Awards. Curtis 50 Cent Jackson est aussi acteur. Il apparaît dans son film autobiographique Get Rich or Die Tryin' (2 005), et d'autres films comme Les Soldats du désert (2 006) et La Loi et l'ordre (2 008).

À Monaco, 50 Cent fera le déplacement en tant qu'acteur et producteur de la série Power, qui cartonne aux États-Unis depuis 2015. L'acteur principal, Omari Hardwick, sera également présent en Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.