“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Selon le maire de La Turbie, "les 15 communes de la Carf sont opposées à une intégration dans la Métropole"

Mis à jour le 26/10/2018 à 09:15 Publié le 26/10/2018 à 09:00
Vue aérienne sur La Turbie

Vue aérienne sur La Turbie Photo Patrice Lapoirie

Selon le maire de La Turbie, "les 15 communes de la Carf sont opposées à une intégration dans la Métropole"

Le dernier conseil municipal de La Turbie s’est déroulé à nouveau dans une ambiance très consensuelle, toutes les décisions ont été votées à l’unanimité à l’exception d’un vote contre.

Il concernait la vente d’une parcelle communale: un talus de 333 m² situé en zone N, en bordure du chemin de la Crémaillère, cédé au prix de 10.000 €. "Une bonne opération, bien négociée, comme d’habitude, par Denise Gelso", avait commenté le maire Jean-Jacques Raffaele.

J.-Ph. Gispalou, opposé par principe à la vente du patrimoine communal, a voté contre.

Le conseil municipal a voté donc à l’unanimité la décision modificative (DM). L’occasion de prendre en compte, pro-rata temporis, l’augmentation conséquente de revenus que représente le nouveau loyer annuel (155.000 €) versé par la Société immobilière domaniale (SID) pour la location des parcelles nécessaires au (futur) nouveau centre d’entraînement de l’AS Monaco Football, selon le nouveau bail emphytéotique signé en août.

>>RELIRE. Le nouveau bail signé à La Turbie, l'AS Monaco FC va avoir un nouveau centre d'entraînement.

Dans le cadre de la dotation cantonale 2018, la commune avait déjà demandé cet été une subvention pour la réfection complète des murs et des voûtes de la sacristie de l’église Saint-Michel, pour un coût estimé à 47.000 € HT.

"nous sommes Décidés
à résister" à l'intégration dans la Métropole

Ayant obtenu depuis l’accord pour 20.000 € de dotation supplémentaire, son conseil municipal a voté mardi l’ajout de deux demandes de subventions: l’une pour financer les 11.000 € HT d’études visant la restauration de la chapelle Saint-Jean, l’autre pour améliorer le confort thermique et phonique de la salle Corail, travaux estimés à 19.000 € HT.

Ainsi, sur un projet total de 77.000 € HT, la commune devrait obtenir 61.600 € d’aides.

"Cela fait longtemps que l’on n’a pas eu 80% de subventions!" s’est réjouie Denise Gelso.

Le maire a renchéri: "Si le Département disparaissait, on perdrait le seul pourvoyeur qui s’occupe des petites communes!".

Après la disparition programmée du Département, c’est son corollaire, la métropolisation, qui, à l’heure des questions, était abordée. J.-Ph. Gispalou pressant le maire d’avertir la Métropole du refus de La Turbie d’être absorbée, ce dernier affirma: "Les 15 communes de la Carf sont opposées à cette intégration. Nous sommes décidés à résister. Quand viendra l’heure, nous prendrons une position officielle, en bloc."


La suite du direct