Rubriques




Se connecter à

Scellés, réseau informatique, micros... Le nouveau maire de Menton veut vérifier si l'hôtel de ville n'est pas espionné

Le nouveau maire, Yves Juhel, ne reconnaît toujours pas la vingtaine de démissions de conseillers municipaux, estimant qu’il n’a pas reçu les lettres de démission "de manière légale et officielle". Il a par ailleurs, ce lundi, porté plainte pour la "disparition de dossiers essentiels à la gestion de la Ville" auprès du Procureur. Son adversaire, Sandra Paire, a déposé plainte pour diffamation. Par ailleurs, craignant un manque de confidentialité dans les données, le nouvel édile, lance un audit sur le serveur informatique principal.

Y.D. et A.R. Publié le 16/11/2021 à 10:25, mis à jour le 16/11/2021 à 10:23
Le nouveau maire de Menton, Yves Juhel, se demande si les murs n’ont pas des oreilles dans l’Hôtel de ville. Photo Cyril Dodergny

Scellés sur le serveur principal de la mairie, chasse aux éventuels micros dans les bureaux, dépôt de plainte du nouveau maire, Yves Juhel, auprès du Procureur de la République, lettre ouverte aux Mentonnais, démissions toujours pas considérées comme valides par le maire…

La journée de ce lundi a eu son lot de nouveautés dans le feuilleton de l’après élection mentonnaise. Qui comporte toujours des incertitudes.

Un audit pour s'assurer de la confidientialité des données informatiques

"Dès 7 heures, en présence d’un huissier, nous avons fait poser des scellés sur le serveur informatique principal de la Ville", a annoncé, ce lundi matin, le maire, Yves Juhel.

Pourquoi? "Parce que nous avons demandé à une entreprise spécialisée de faire un audit sur l’ensemble du fonctionnement et du matériel informatique. Il s’agit de savoir qui a accès à quoi, qui a pu accéder aux données de la Ville, qui les a consultées, modifiées… expose l’édile. On voudrait s’assurer de la confidentialité de nos données".

L’audit devrait commencer dès à présent, avec des résultats prévus dans deux à trois jours. Par ailleurs, le maire et sa nouvelle équipe ont aussi sollicité une autre entreprise pour s’assurer "de la transparence de bureaux. C’est-à-dire pour savoir s’ils sont sûrs, en termes de confidentialité…"

 

En gros, pour vérifier que les murs n’ont pas d’oreilles…

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.