“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Retraites: les annonces d'Edouard Philippe en huit points

Mis à jour le 11/12/2019 à 13:21 Publié le 11/12/2019 à 13:13
©THOMAS SAMSON / POOL/EPA/MAXPPP - epa08062287 French Prime Minister Edouard Philippe looks on as he unveils the details of a pension reform plan before the CESE (Economic, Social and Environmental Council), as hundreds of thousands of people demonstrated the day before on the sixth day of a general strike, in Paris, France, 11 December 2019.  EPA-EFE/THOMAS SAMSON / POOL  MAXPPP OUT

©THOMAS SAMSON / POOL/EPA/MAXPPP - epa08062287 French Prime Minister Edouard Philippe looks on as he unveils the details of a pension reform plan before the CESE (Economic, Social and Environmental Council), as hundreds of thousands of people demonstrated the day before on the sixth day of a genera... Photo EPA-EFE/THOMAS SAMSON / POOL MAXPPP OUT

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Retraites: les annonces d'Edouard Philippe en huit points

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a décliné ce mercredi midi, les détails de la réforme des retraites. Voici les principales caractéristiques du système universel qu'il veut instaurer et qui sera soumis au vote du parlement à partir de février.

LES MESURES

1) Un point qui ne baissera pas 

La valeur du point sera fixée par les partenaires sociaux, sous le contrôle du Parlement. La valeur des points acquis ne pourra pas baisser et elle sera indexée sur l’évolution des salaires.

2) La fin progressive des régimes spéciaux

La mise en place d’un système universel impliquera la suppression des régimes spéciaux. "Progressivement, sans brutalité, dans le respect des parcours individuels."

3) Pension minimale

Garantie d’une pension minimale de mille euros net pas mois pour une carrière au Smic. 
Des points seront alloués pour compenser les périodes de maladie ou de chômage.
Chaque heure travaillée donnera lieu à l’ouverture de points.

4) Les femmes gagnantes

Maternité compensée à 100 % et points supplémentaires, à hauteur de 5 % accordés dès le premier enfant. 70 % des ressources du couple reversées au conjoint survivant lors d’un décès. "Les femmes ne seront plus contraintes d’attendre 67 ans pour liquider leur retraite faute de semestres suffisants. Maitien du bénéfice de l’assurance-vieillesse pour les femmes qui arrêtent de travailler pour élever trois enfants.

5) Hauts revenus mis à contribution

Au-delà de 120000 euros de revenus annuels, les plus riches paieront des cotisations plus élevées, au bénéfice de la collectivité.

LE CALENDRIER

6) Age légal et âge d’équilibre

L’âge légal de départ sera maintenu à 62 ans, "si le parcours de vie le  permet". Mais il y aura une incitation à travailler plus longtemps selon un système de bonus-malus à mettre en place, autour d’un âge d’équilibre fixé à 64 ans.
Les personnes qui ont commencé à travailler avant 20 ans pourront partir deux ans avant les autres. La pénilibité sera prise en compte selon des critères similaires pour tous et le travail de nuit mieux reconnu.

7) Les nés avant 1975 pas concernés

La génération 2004 sera la première à intégrer totalement le nouveau système. La génération née en 1975 l’intégrera progressivement, 70 % du calcul de sa retraite étant effectués selon le système actuel, les droits acquis étant conservés.

8) Dérogations

Les forces de sécurité conserveront le bénéfice de dérogations d’âge. Le niveau de retraite des enseignants sera sanctuarisé dans la loi et, dès 2021, leurs salaires et pensions revalorisés. 
Un temps partiel en fin de carrière sera instauré pour les aides-soignantes. Pour les professions indépendantes, viendront des modalités douces de convergence des cotisations, « à l’horizon de quinze ans ». Les réserves resteront dans les caisses des professionnels concernés.

>> LIRE AUSSI Retraites: système universel, fin des régimes spéciaux... les phrases clés du discours d'Edouard Philippe


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.