Rubriques




Se connecter à

Rajeuni, féminisé et réorganisé: le prince Albert II révèle la nouvelle composition de son cabinet

Quelques jours après la nomination officielle de Laurent Anselmi, jusque-là conseiller de gouvernement-ministre des Relations extérieures et de la Coopération, au poste de chef de cabinet du Prince, le Palais princier vient de dévoiler ce jeudi après-midi le casting complet des nouveaux conseillers du souverain. Une équipe entièrement renouvelée, rajeunie et féminisée selon les souhaits du Prince.

Thomas Michel Publié le 16/12/2021 à 16:41, mis à jour le 17/12/2021 à 10:26
Après la nomination de Laurent Anselmi (à droite) au poste de chef de cabinet, le prince Albert II a dévoilé ce jeudi l'identité de ses nouveaux conseillers au Palais princier. Photo archives Jean-François Ottonello

Une page se tourne au Palais princier. Ce jeudi après-midi, le prince Albert II vient en effet d'annoncer la nouvelle composition de son cabinet, qui sera dirigé par Laurent Anselmi dès le 17 janvier prochain.

Comme annoncé dès la semaine dernière dans les colonnes de Monaco-Matin, l'équipe de conseillers du prince Albert II est entièrement renouvelée, rajeunie, et féminisée.

tous les membres actuels quittent leurs fonctions

Outre Georges Lisimachio, chef de cabinet du Prince depuis 2006, les conseillers Richard Milanesio, Anne-Marie Boisbouvier-Ancian et David Tomatis quittent leurs fonctions.

"Je remercie MM. Georges Lisimachio, Richard Milanésio (qui ont tous les deux fait valoir leur droit à la retraite), M. David Tomatis et Mme Anne-Marie Boisbouvier pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve tout au long de leur mandat et leur adresse mes meilleurs vœux de succès pour l’avenir", commente le prince Albert II dans un communiqué.

 

Le même communiqué précisant que David Tomatis est nommé conseiller privé ; quant à Anne-Marie Boisbouvier elle est nommée "en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire, Délégué permanent auprès de l’UNESCO en remplacement de S.E. Mme Yvette Lambin-Berti appelée prochainement à d’autres fonctions".

27 ans pour la cadette

Le nouveau cabinet ne compte plus un chef et trois conseillers mais se compose ainsi :

  • Laurent Anselmi, chef de cabinet du Prince
  • Sophie Vatrican conseillère
  • Isabelle Costa, conseillère
  • Guillaume Pastor, chargé de mission
  • Julie Donati, rédacteur

    Quatre Monégasques méconnus du grand public et aux parcours variés, du public au privé, de Monaco à l'international, font donc leur entrée dans la maison souveraine, où ils travailleront sous la houlette de Laurent Anselmi.

    A noter que la cadette du Cabinet, Julie Donati, vient de fêter ses 27 ans.

emmanuel falco nommé premier conseiller du prince

"Le Prince veut ainsi accélérer les changements et avoir les équipes nécessaires à la nouvelle impulsion qu’il a décidé de donner pour les prochaines années", nous glisse-t-on dans les couloirs du Palais.

Et pour cela, le souverain entend s'appuyer sur des personnes de confiance à tous les étages de l'exécutif.

En dehors du Cabinet, un poste clé de Premier conseiller privé du Prince est ainsi attribué à Emmanuel Falco. Une promotion pour cet homme de l'ombre, "fidèle parmi les fidèles" du souverain.

smart city
et soft power

 

"Le Prince veut s’entourer de gens qui incarnent ses grands combats", nous confiait la semaine dernière de proches collaborateurs du souverain. 

En haut de la feuille de route de l'exécutif : l’environnement et la sauvegarde de la Méditerranée, la mobilisation contre le réchauffement climatique, l’attractivité de la Principauté (économique, culturelle), l’intensification de la lutte contre la corruption, la bonne gestion des deniers publics et l’exploitation du potentiel de recettes budgétaires nouvelles.

Ce cabinet "fort" a donc vocation à penser Monaco comme une smart city et à accentuer son soft power, en étroite collaboration avec le gouvernement princier, en charge de la mise en œuvre de la politique du pays. 

bientôt des changements au gouvernement

Laurent Anselmi et son équipe prendront officiellement leurs fonctions le 17 janvier 2022.

D'ici là, une ou plusieurs nominations pourraient également intervenir au gouvernement princier, où Laurent Anselmi doit notamment être remplacé au ministère des Relations extérieures et de la coopération.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.