Rubriques




Se connecter à

Puis-je voter au second tour de la présidentielle si je fête mes 18 ans entre les deux tours?

La rédaction Publié le 13/04/2022 à 11:30, mis à jour le 13/04/2022 à 11:20
Dans un bureau de vote (photo d'illustration). Photo Jean-François Ottonello

Question de Lilou

Puis-je voter au second tour en sachant que j’ai 18 ans entre les deux tours?

Bonjour Lilou, 

Oui, vous pourrez voter au second tour, si vous avez 18 ans au plus tard la veille du scrutin, soit le 23 avril 2022.

Cette opportunité est possible grâce à l'inscription automatique sur les listes électorales pour tous les Français atteignant la majorité. Pour cela, une seule condition: vous devez avoir été en mairie pour remplir le recensement citoyen à l'âge de 16 ans. Ce papier vous est notamment demandé pour certaines démarches administratives, comme l'inscription au baccalauréat.

 

Cependant, attention, vous êtes inscrit selon les informations que vous avez données lors de votre recensement, et sur les listes de la commune où vous avez été recensé. Pour vérifier votre situation électorale, et notamment savoir où vous devez voter, il faut se rendre sur ce service en ligne

Il est important de vérifier vos informations, notamment si vous vous êtes recensé tardivement, ou si vous avez déménagé. Vous ne pourrez pas modifier votre situation avant le second tour, les inscriptions étant closes.

En revanche, pour les prochaines élections législatives se déroulant le 12 juin 2022, vous avez jusqu'au 4 mai en ligne, et le 6 mai en mairie ou par courrier pour vous inscrire. Il n'est pas cependant nécessaire de se réinscrire avant chaque élection, si vous ne changez pas de bureau de vote.

Cordialement.

Offre numérique MM+

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.