Rubriques




Se connecter à

Primaire LR : les Français de l'étranger mécontents

La polémique enfle depuis le 3 mai. Nicolas Sarkozy a fait changer les conditions de vote des 1,3 million d'électeurs établis hors de France, en renonçant au scrutin électronique. Une décision qui limitera forcément le nombre de votants et aura donc, nécessairement, des conséquences sur l'élection.

J.D. Publié le 12/05/2016 à 05:02, mis à jour le 12/05/2016 à 05:02
Christophe-André Frassa, le sénateur des Français de l'étranger (LR), a fait part de son « incompréhension » à Nicolas Sarkozy qui a décidé de renoncer au vote électronique dans le cadre de la primaire à droite. archives Nice-Matin

À Monaco, on ne sait pas comment les choses se passeront quant à l'ouverture éventuelle d'un bureau de vote. Interrogé sur la polémique, Jean-Luc Delcroix, conseiller consulaire et chargé de mission de la section des Républicains de Monaco au sein de la Fédération des Français de l'étranger, renvoie au courrier de Christophe-André Frassa.

 

Le sénateur, secrétaire national Les Républicains chargé des Français de l'étranger, a fait part à Nicolas Sarkozy de son « incompréhension ». Christophe-André Frassa rappelle que, contrairement à l'élection présidentielle, « le comité d'organisation ne pourra pas compter sur le soutien des ambassades et consulats pour obtenir (...) l'ouverture de bureaux de vote dans leurs locaux ». Impossible également d'organiser le vote dans les écoles.

Pour Erwan Davoux, responsable des Français de l'étranger dans l'équipe d'Alain Juppé, le vote électronique est le « seul à même de permettre une participation satisfaisante des Français établis hors de France à la primaire ouverte de la droite et du centre. La primaire socialiste de 2011, qui ne prévoyait pas cette possibilité pour les Français de l'étranger, a enregistré une très faible mobilisation. Par ailleurs, le scrutin électronique est déjà mis en œuvre pour l'élection des députés représentant les Français établis hors de France. Il coexiste avec les bureaux de votes physiques. Les Français de l'étranger ont droit à une place spécifique mais entière dans la République, il ne serait pas concevable qu'ils soient privés de participation à ce scrutin majeur pour le redressement de notre pays ».

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.