“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pour le député Cédric Roussel (LREM), "le projet de prison à Nice pâtit de la division des élus locaux"

Mis à jour le 20/04/2021 à 15:36 Publié le 20/04/2021 à 15:34
Pour le député LREM de la 3e circonscription de Nice, il n’y a qu’un coupable : les élus locaux qui n’ont pas su s’accorder sur un projet.

Pour le député LREM de la 3e circonscription de Nice, il n’y a qu’un coupable : les élus locaux qui n’ont pas su s’accorder sur un projet. Photo doc Eric Ottino

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Pour le député Cédric Roussel (LREM), "le projet de prison à Nice pâtit de la division des élus locaux"

Depuis 2017, Cédric Roussel ferraille pour faire avancer le projet d’une nouvelle prison à Nice. Or, le plan présenté lundi, qui confirme la création de 15 000 places avant fin 2027, n’y fait aucune référence.

Pour le député LREM de la 3e circonscription de Nice, il n’y a qu’un coupable : les élus locaux qui n’ont pas su s’accorder sur un projet.

La prison de Nice n’est-elle plus une "priorité" pour ce gouvernement ?
Bien sûr que si. Vous connaissez d’ailleurs mon engagement pour faire avancer ce dossier. Les conditions d’accueil des prisonniers ne sont plus tolérables sur le plan sanitaire. Et le nombre de places est insuffisant…

Alors ?
Le garde des Sceaux a validé les projets qui font l’objet d’un consensus local. Or, ce n’est pas le cas dans les Alpes-Maritimes ! Depuis des années, les mêmes élus qui n’ont que le mot "sécurité" à la bouche n’ont cessé de se renvoyer la balle, refusant telle ou telle implantation. Le projet pâtit, indéniablement, de leurs divisions.

Cela signifie que ce projet "prioritaire" passera après tous les autres ?
Pas du tout. Je continuerai à plaider pour que ce problème soit pris en compte au plus vite. Si une solution acceptable pour tous se fait jour, le ministre de la Justice l’intégrera au plan actuel.

Une prison de 650 places est annoncée au Muy dans le Var. Ce projet, proche des Alpes-Maritimes, pourrait-il se substituer ou retarder le projet azuréen ?
Absolument pas. Une prison doit répondre aussi à des impératifs de proximité, par rapport à la localisation des tribunaux et des familles. Il n’y a pas de débat sur ce point.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.