“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Plus de 90 % des logements sociaux pour les Turbiasques"

Mis à jour le 03/05/2016 à 05:06 Publié le 03/05/2016 à 05:06

"Plus de 90 % des logements sociaux pour les Turbiasques"

Alors que le chantier Détras, comprenant 41 appartements à caractère social, démarre à la fin du mois, le maire Jean-Jacques Raffaele promet d'accueillir en priorité les familles du village

Déjà deux ans. Deux ans que Jean-Jacques Raffaele est à la tête de la mairie de La Turbie et qu’il porte un dossier qui fut au cœur de la polémique face à ses adversaires de campagne : Détras. Dans quelques jours, et malgré le fait que l’opposition soit défavorable à ce vaste programme immobilier, le chantier va commencer. Il s’agira alors de gérer au mieux les nuisances. Objectif : construire 114 logements pour le quatrième trimestre 2018, parmi lesquels plus d’une trentaine seront des logements sociaux pour les Turbiasques. Le maire explique les objectifs et les perspectives qu’il voit à travers ce projet.

Le démarrage du chantier Détras est imminent. Rencontrez-vous des problèmes particuliers?
Détras est une opération nécessaire et utile pour notre commune. Le chantier démarre début mai. La phase de terrassement va durer de cinq à six mois et occasionnera nécessairement des nuisances...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct