“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pluie de médailles place de la Libération

Mis à jour le 21/07/2016 à 05:12 Publié le 21/07/2016 à 05:12
Le maire a décoré Alain Pansier, Didier Leclinche et Cathy Pillipenco.

Le maire a décoré Alain Pansier, Didier Leclinche et Cathy Pillipenco. S.I.

Pluie de médailles place de la Libération

beausoleil

La Ville de Beausoleil a souhaité dernièrement mettre en lumière des personnalités qui œuvrent pour la commune. Gérard Spinelli a ainsi récompensé, au titre de la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement associatif, délivrée par le ministre de tutelle, Didier Leclinche, aujourd'hui coordinateur de sécurité à la mairie. Cet ancien major de gendarmerie anime depuis de nombreuses années, dans différents clubs et au sein de son centre d'arts martiaux de Beausoleil, des stages et formation de self-défense.

Alain Pansier, après 35 ans à la mairie de Beausoleil, dont près de 9 à la tête des services municipaux, vient de partir en retraite. Ce Mentonnais a reçu la médaille d'honneur régionale, départementale et communale, grade or, pour son dévouement à Beausoleil tout au long de sa carrière. « À travers vous, les institutions de la République ont voulu saluer l'efficacité, le professionnalisme, la rigueur et le dévouement des fonctionnaires à la cause publique », a indiqué Gérard Spinelli. Catherine Pillipenco, pour ses plus de 30 ans passés aux services financiers de la Ville, a reçu pour sa part la médaille d'honneur régionale, départementale et communale, grade vermeil.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct