Rubriques




Se connecter à

Plan de déconfinement à Monaco: voici ce qui devrait être annoncé ce mardi soir

La plupart des mesures que le gouvernement princier annoncera ce mardi soir sur Monaco Info ont fuité et se sont répandues comme une traînée de poudre sur les téléphones portables de la Principauté, à la suite d'une réunion de concertation avec les partenaires sociaux, lundi après-midi. Voici ce qui nous attend.

Arnault Cohen Publié le 28/04/2020 à 13:14, mis à jour le 28/04/2020 à 13:20
D'après les informations qui ont fuité, les commerces et entreprises pourront rouvrir lundi 4 mai, mais pas encore les restaurants. Photo Jean-François Ottonello

Des messages qui devaient être privés se sont répandus comme une traînée de poudre. Lundi soir, avant même que le prince Albert II ne prenne la parole pour dévoiler la philosophie du plan de déconfinement à la monégasque, et pour indiquer que son gouvernement en préciserait tous les détails vingt-quatre heures plus tard, c’est-à-dire ce mardi à 19h, les principales dispositions ont fuité.

Un enregistrement audio d’un peu plus de 6 minutes a été partagé sur de nombreux téléphones portables de la Principauté, dont ceux des journalistes de Monaco-Matin, forcément. Un mail adressé par le patron des patrons à ses adhérents également.

On y découvre ainsi, avant l’heure, les principales dispositions du plan de déconfinement du gouvernement.

Cédrick Lanari, le président de la Fédération des syndicats de salariés de Monaco (F2SM), et Philippe Ortelli, le président de la Fédération des entreprises monégasques (Fedem), ont participé, lundi après-midi, à une réunion de concertation, aux côtés de nombreux autres partenaires sociaux (*). En sortant de cette réunion, animée par les conseillers-ministres Didier Gamerdinger et Jean Castellini (Affaires sociales, Santé, Finances et Économie), l’un a enregistré un message audio destiné aux secrétaires généraux des syndicats de sa fédération, et l’autre rédigé un mail. Et ce qui devait arriver arriva: ces messages ont fait boule de neige, rompant la confidentialité que le gouvernement avait réclamée.

 

Ce qui suit n’est donc pas une communication officielle, juste les mesures que Cédrick Lanari et Philippe Ortelli ont identifiées et partagées avec leurs adhérents. Entre-temps, le gouvernement aura peut-être affiné certaines dispositions.

Le principe du "stop and go"

Le procédé retenu par le gouvernement serait celui du "stop and go par tranche de vingt jours". En gros, des décisions sont mises en place, comme celles à compter du 4 mai, et un bilan est dressé au bout de deux semaines, ce qui laisse "une semaine pour prendre de nouvelles décisions en fonction de l’évolution du Covid-19 en Principauté", indique Cédrick Lanari.

Les commerces rouvrent le 4 mai

"Tous les commerces ont la possibilité d’ouvrir à partir du 4 mai", poursuit-il. Selon lui, la capacité à accueillir des clients dans les commerces devra être affichée, sur la base d’une personne par 10m2.

Les coiffeurs et les salons d’esthétique rouvriront également lundi prochain, mais uniquement sur rendez-vous.

Les chantiers pourront tous fonctionner à nouveau et les sorties en mer seront autorisées.

Mesures de distanciation dans les entreprises

Toutes les entreprises peuvent rouvrir le 4 mai. "La principale mesure obligatoire dans les bureaux sera la distanciation sociale de 1,50 mètre entre les postes et entre les personnes", indique Philippe Ortelli, dans un mail adressé à ses adhérents. Qui ajoute: "Le port du masque sera recommandé lors de toutes les interactions, et recommandé également dans les bureaux, mais non obligatoire."

 

Selon Cédrick Lanari, le CTTR (chômage total temporaire renforcé) serait maintenu, tout comme le recours au télétravail, quand c’est possible. En outre, les licenciements resteraient encadrés par la direction du Travail.

Le port du masque et des gants

"Les masques ne seront pas obligatoires dans les lieux publics extérieurs", affirme Cédrick Lanari. À l’intérieur, le port du masque resterait fortement recommandé. Le président de la F2SM rapporte aussi que le port de gants serait déconseillé.

Dans les commerces, le plexis en caisse est fortement recommandé, tout comme dans les lieux accueillant du public.

Dans les transports en commun

"À Monaco comme en France, le port du masque est obligatoire, écrit Philippe Ortelli. Les masques distribués aux entreprises pour leurs salariés seront donc nécessaires."

Du gel hydro-alcoolique sera également mis à disposition des passagers.

Les activités de loisirs restent interdites

D’après Cédrick Lanari, les restaurants ne pourront pas rouvrir le 4 mai. Et quand ils le pourront, ce sera en priorité pour ceux disposant de terrasses. Mais aucune date n’est pour l’instant annoncée pour le retour de tous les lieux de sport, de culture et de loisirs.

 

En revanche, les lieux de culte pourront rouvrir le 4 mai, et les visites dans les résidences de personnes âgées autorisées, à condition qu’il n’y ait pas de contact.


* Contacté, Cédrick Lanari se dit "furieux que ce message privé, qui s’adressait aux secrétaires généraux des onze syndicats de la F2SM, ait été diffusé. Ce n’était pas mon intention. Je m’en suis excusé par courrier auprès du Ministre d’Etat". Le gouvernement, pour sa part, n’a pas souhaité ni commenté, ni confirmer les mesures évoquées ci-dessus.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.