“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Plage Marquet, A’Trego, littoral : Cap-d’Ail a souffert

Mis à jour le 22/12/2019 à 10:09 Publié le 22/12/2019 à 10:08
Une première à Cap-d’Ail : le mur perré de la plage Marquet s’est effondré.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plage Marquet, A’Trego, littoral : Cap-d’Ail a souffert

C’est très inquiétant.

C’est très inquiétant. Chaque coup de mer est plus violent que le précédent. » Le constat de Xavier Beck est sans appel. Le maire de Cap-d’Ail ne peut le retenir, quelques heures après avoir observé l’étendue des dégâts de l’épisode méditerranéen de vendredi dans sa commune. Ils se concentrent sur la plage Marquet, le sentier du littoral et le port de Cap-d’Ail.

Pour la première fois, une partie du mur perré, cette structure en pierres qui délimite la plage Marquet, s’est effondrée sous les coups de boutoir de la mer déchaînée. « On n’avait encore jamais vu ça, commence Xavier Beck. Le mur a été défoncé par les vagues. »

Non loin de là, entre cette plage et le port de Cap-d’Ail, le restaurant A’Trego a beaucoup souffert. « Il a été dévasté, commente le maire de Cap-d’Ail. Malgré les protections en contreplaqué, la mer a tout emporté. »

«Nous n’avions pas vu un épisode d’une telle violence depuis 2001, témoigne Jean-Luc Laurent, le patron d’A’Trego. Des vagues allant jusqu’à 7 mètres de haut ont frappé pendant six heures, détruisant partiellement la véranda et les baies vitrées.» Une forte mobilisation de l’équipe et d’artisans a permis, hier, de réparer les dégâts afin que le restaurant puisse rouvrir ce midi et pour toute la durée des fêtes.

Le troisième secteur de la ville attaqué par les vagues est, comme souvent, le sentier du littoral, qui est fermé depuis vendredi. Des éboulements ont été constatés sur le chemin du bord de mer, entre le cap Rognoso et la Pinède. Si la mer se calme et le vent ne s’en mêle pas, il pourrait rouvrir mardi 24 décembre. Seule satisfaction, les travaux entrepris l’an dernier pour rénover la promenade ont tenu bon. « Comme quoi, se réjouit le maire, il faut toujours bétonner les soutènements pour que ça résiste. »

Qu’on se le dise.

Le sentier du littoral sera fermé au moins jusqu’à mardi.	(DR)
La puissance des vagues a fait de gros dégâts au restaurant A’Trego.	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.