“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Patrimoine, urbanisme et sécurité de l'école au menu des élus

Mis à jour le 31/10/2016 à 05:04 Publié le 31/10/2016 à 05:04
Le conseil va solliciter deux subventions pour renforcer la sécurité du marché de Noël et de l'école.

Le conseil va solliciter deux subventions pour renforcer la sécurité du marché de Noël et de l'école. M.-E.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Patrimoine, urbanisme et sécurité de l'école au menu des élus

Sur les 11 délibérations au programme du conseil municipal de jeudi, toutes ont été adoptées à l'unanimité à l'exception de celle portant sur la vente d'une parcelle de terrain de 262 m² en zone N classée boisée.

Sur les 11 délibérations au programme du conseil municipal de jeudi, toutes ont été adoptées à l'unanimité à l'exception de celle portant sur la vente d'une parcelle de terrain de 262 m² en zone N classée boisée.

Jean-Philippe Gispalou a voté contre, regrettant que l'on cède du patrimoine communal. Le maire Jean-Jacques Raffaele et Denise Gelso ont expliqué qu'il s'agissait d'une parcelle sans intérêt pour la commune, si ce n'est qu'elle rapporte 100 € par mois, prix auquel l'aspirant acquéreur loue ce terrain contigu à sa propriété depuis que la commune a constaté qu'il y avait installé un équipement pour sa piscine.

« Bien joué »

« Je ne pense pas que nous puissions récupérer cette parcelle un jour », a dit le maire. L'adjointe aux finances a ajouté : « Les Domaines l'ont estimée à 8 900 €. Nous la vendons 20 000 € avec frais à la charge de l'acquéreur. Cette somme nous permettra de racheter d'autres parcelles utiles à nos projets. » André-François Pellegrin a commenté : « En principe, je ne suis pas favorable à la cession du patrimoine communal à un privé mais dans ce cas, c'est bien joué. »

La délibération la plus importante pour l'avenir de la commune concerne le lancement de la révision du Plan local d'urbanisme (PLU) dans le but essentiel de rendre le document conforme aux lois Grenelle 1 et 2. Une opération de longue haleine et à laquelle les Turbiasques seront étroitement associés.

«Pas transformer l'école en Fort Knox »

Deux délibérations visaient à solliciter des subventions pour financer des mesures de sécurité. Au Conseil départemental seront demandés 70 % du montant des dépenses engagées pour surveiller le marché de Noël (828 €) et financer l'alarme anti-intrusion déjà installée dans l'école (1 475 €).

A l'État, la commune demandera 80 % du coût, qui s'établit à 55 741 €, de mesures envisagées pour la sécurisation de l'école : sécurisation des fermetures des portails et portes, barreaudage des fenêtres en rez-de-chaussée, rehausse des portails et modification des clôtures.

« Nous n'avons pas l'intention de transformer l'école en Fort Knox mais la volonté de la sécuriser au mieux, a souligné le maire. D'autres mesures sont à l'étude, dont la pose d'une caméra. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.