Rubriques




Se connecter à

Patrick Allemand "est totalement dépassé" selon les Jeunes socialistes des Alpes-Maritimes

Au début, le propos est pondéré. Très politiquement correct. "Patrick Allemand a apporté beaucoup de choses au PS azuréen. Son expérience est un atout précieux."

Lionel Paoli Publié le 28/07/2021 à 07:30, mis à jour le 28/07/2021 à 06:53
Pour Axel Berriaux, animateur fédéral des Jeunes socialistes des Alpes-Maritimes, "Patrick Allemand incarne une époque révolue". Photo François Vignola

Puis soudain, derrière les lunettes rondes, l’œil vire au noir. Axel Berriaux, animateur des Jeunes socialistes des Alpes-Maritimes, ouvre les vannes : "Mais il faut être clair. Quand je lis dans Nice-Matin qu’il ne nie pas clairement songer à se présenter à la tête de la Fédération 06, j’hallucine ! (1)".

Celui qui est aussi coordinateur régional des Jeunes socialistes Paca argumente : "On ne peut pas conjuguer l’avenir du parti au passé. Patrick Allemand incarne une époque révolue, celle où le parti était hégémonique et voulait systématiquement jouer les premiers rôles. Il est totalement dépassé. Aujourd’hui, il faut savoir additionner les forces de gauche, s’ouvrir aux autres tendances." Marier le rose, le vert et le rouge.

Pour Axel Berriaux, qui affirme s’exprimer au nom de "tous les jeunes azuréens du parti", il est urgent de "tourner la page avec un nouveau responsable" comme Raphaël Galmiche, actuel N°2 du PS 06, ou Frédéric Pellegrinetti, secrétaire de la section de Menton.

Renforcer le camp des progressistes

Quid de Fouzia Ayoub, responsable de la section Nice Rive Gauche ? "Elle est trop marquée par l’héritage Allemand", grimace le militant de 21 ans. "Et puis, pour le Congrès de Villeurbanne, elle soutient la motion d’Hélène Geoffroy qui n’est pas majoritaire dans le département."

 

Le Niçois veut mettre en œuvre "de nouvelles pratiques pour renforcer le camp des progressistes."
"A l’issue du prochain congrès local, fin septembre, pourquoi ne pas créer une sorte de comité interpartisan (de EE-LV à LFI) visant à travailler sur des projets pour les futures échéances électorales", propose-t-il. "A terme, l’idée serait de présenter une candidature de l’Union de la gauche et des écologistes afin d’obtenir du changement sur notre territoire."

1. Pour succéder à Xavier Garcia, actuel secrétaire fédéral, qui ne briguera pas de nouveau mandat. Tous les détails dans notre édition du 22 juillet.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.