Rubriques




Se connecter à

Nominations au Cabinet du Prince et remaniement du gouvernement à Monaco : le point de vue du Ministre d'Etat

Interrogé par Monaco-Matin sur les changements en cours au sommet de l'Etat monégasque, Pierre Dartout rappelle tous "travaillent pour la même personne", le prince Albert II. Et botte en touche sur la future composition de son gouvernement.

Cédric Vérany Publié le 19/12/2021 à 10:46, mis à jour le 19/12/2021 à 10:48
Pierre Dartout sur le remaniement à venir du gouvernement : "Je ne peux rien vous dire, ni sur le timing, ni sur la composition des choses". Cyril Dodergny

Le Palais princier a annoncé jeudi le casting des membres qui composeront le cabinet du souverain en janvier prochain. Vous connaissez bien plusieurs membres…
Effectivement, je suis très content de ces nominations, notamment pour trois personnes que je connais très bien avec lesquelles j’ai travaillé depuis un peu plus d’un an, et qui sont de très grande qualité. Je suis très heureux pour eux, pour la Principauté et pour le souverain qu’ils aillent travailler au cabinet, aux côtés de Laurent Anselmi. C’est un très bon choix.

 


Comment collaborez-vous avec le cabinet du prince, que certains décrivent parfois comme un gouvernement bis ?
Non ce n’est pas la même philosophie. Chacun a sa place, eux forment l’entourage direct du souverain qui le conseille. Pour le reste, le gouvernement est le gouvernement du Prince. Il est inévitable qu’il y ait des liens entre le cabinet du souverain et son gouvernement, nous avons d’ailleurs des échanges permanents. Et nous travaillons tous pour la même personne.


Le remaniement gouvernemental, évoqué de nombreuses fois ces derniers mois se prépare-t-il pour bientôt ?
Je ne peux rien vous dire, ni sur le timing, ni sur la composition des choses. Il y a, bien sûr, la nécessité de remplacer Laurent Anselmi, mais il ne prend ses fonctions de chef du cabinet que le 17 janvier.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.