“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco va payer 11,5 millions d'euros pour doper la desserte du TER vers La Principauté

Mis à jour le 12/12/2019 à 08:09 Publié le 12/12/2019 à 08:10
Une participation conséquente de plus de 8 millions d’euros par an est envisagée pour le financement et l’amélioration de la desserte de la Principauté par les TER.

Une participation conséquente de plus de 8 millions d’euros par an est envisagée pour le financement et l’amélioration de la desserte de la Principauté par les TER. Photo d’illustration S.Botella.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco va payer 11,5 millions d'euros pour doper la desserte du TER vers La Principauté

Le gouvernement monégasque a annoncé d’importantes enveloppes budgétaires pour améliorer la desserte du TER vers Monaco et encourager les voyageurs azuréens à circuler en train

La qualité de vie était le leitmotiv de la première séance publique de l’examen du budget primitif 2020. Mais il n’y a pas de qualité de vie sans mobilité aisée; et si possible douce. Après avoir évoqué la question des nuisances des chantiers est naturellement venue celle des déplacements.

Et tout le monde a bien conscience que les solutions doivent être multipliées pour parvenir à résorber les embouteillages.

Le Ministre d’État le souligne: "Nous devons toujours aller plus loin et expérimenter de nouvelles solutions."

TER: une double rame en plus

Bonne nouvelle pour les pendulaires: de grosses enveloppes budgétaires sont ainsi envisagées pour faciliter l’accès à Monaco par le train.

"Au-delà des investissements de la Principauté pour sa propre gare et le réseau ferroviaire, une participation conséquente de plus de 8 millions d’euros par an est envisagée pour le financement et l’amélioration de sa desserte par les TER, note Serge Telle.

Après plusieurs échanges avec la Région Sud Paca, une convention portant sur les modalités de financement des TER sera signée avec SNCF Mobilités d’ici au printemps prochain, ce qui est une excellente nouvelle pour les utilisateurs. Un premier effet de ce travail commun se traduira par la mise en circulation, dès le 15 décembre prochain, d’une double rame supplémentaire par sens aux heures de pointe."

Et pour contrôler que l’argent est bien employé, "le gouvernement recevra un rapport annuel établi par le service TER et la Région Sud - Paca dans lequel seront indiqués le nombre de TER prévus, le nombre de TER réels passés en gare de Monaco, ainsi que les chiffres de fréquentation et le nombre d’abonnements ayant pour origine ou destination Monaco".

Balthazar Seydoux (Primo !), rapporteur et président de la commission des Finances et de l’Économie Nationale.
Balthazar Seydoux (Primo !), rapporteur et président de la commission des Finances et de l’Économie Nationale. Photo Conseil national - Romain Fondacaro

Un pass "train, tram, bus"

Une bonne nouvelle qui n’en cache pas une autre… "Une autre contribution, de 3,5 millions, sera destinée à moderniser les cinq rames TER achetées il y a plus de dix ans par la Principauté, pour les rendre compatibles avec le système européen de gestion du trafic ferroviaire, préalable indispensable à la mise en circulation de six trains par heure."

Autre coup de pouce pour les salariés monégasques: grâce à la prise en charge partielle de la Principauté, les voyageurs se rendant à Monaco pourront bénéficier de réductions tarifaires.

"Le gouvernement s’est associé avec les autorités compétentes des Alpes-Maritimes pour développer un ticket unique valable sur nos deux territoires (le Pass Sud Azur). Ce ticket permettra d’utiliser tous les transports collectifs (train, tramway, bus). Il entrera en service en septembre prochain en Principauté. Par ailleurs, le gouvernement souhaite lancer le One Ticket en 2020 afin que les usagers puissent utiliser très facilement avec un seul support les bus et vélos électriques de la CAM, les parkings publics et le service d’autopartage Mobee."

Quelques heureuses mesures pour rendre le train un peu plus agréable…

En bateau

950.000 euros sont prévus par le gouvernement au titre d'une subvention pour l'exploitation d'une navette maritime entre Nice et Monaco dans le courant de l’année 2020.

"La mise en place de cette navette est une demande sur laquelle notre Assemblée reste mobilisée et attend le lancement de l’appel d’offres auquel le gouvernement a assuré que les entreprises monégasques pourront postuler", a souligné Balthazar Seydoux, rapporteur et président de la commission des Finances et de l’Économie nationale.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.