“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mobilité : le téléphérique à l'Ouest du pays à l'étude

Mis à jour le 01/02/2017 à 05:14 Publié le 01/02/2017 à 05:14
Parmi les projets envisagés pour fluidifier la circulation, un parking de  dissuasion sur les terrains de la Brasca.

Parmi les projets envisagés pour fluidifier la circulation, un parking de dissuasion sur les terrains de la Brasca. archives Nice-Matin

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Mobilité : le téléphérique à l'Ouest du pays à l'étude

Parmi les thématiques égrenées par le ministre d'état hier matin, la question des transports et de la mobilité dans le pays.

Parmi les thématiques égrenées par le ministre d'état hier matin, la question des transports et de la mobilité dans le pays. À ce titre, Serge Telle a confirmé l'avancement du projet d'un téléphérique intra-urbain au départ du Jardin exotique pour desservir les quartiers de Fontvieille et de Monaco-ville.

La réflexion est avancée même si aucun document n'a été dévoilé quant au relief et à l'esthétique du projet. Un projet « facilement réalisable qui pourrait être achevé en quatre ans » selon le ministre d'état, qui resterait dans les frontières nationales. Différent de l'idée qui avait germé un temps d'un possible téléphérique qui partirait de La Turbie pour gagner Monaco.

Autre dossier à l'étude : la création de parkings de dissuasion sur les terrains de la Brasca pour lesquels le gouvernement va se porter acquéreur très prochainement. Un équipement imaginé comme un placebo pour freiner la circulation massive en Principauté. « La question de navettes maritimes est étudiée aussi pour rejoindre Monaco mais paraît peu facilement rentable sans compter les problèmes de parking pour des gens qui embarqueraient depuis les ports de Nice ou de Menton », souligne Serge Telle.

Dans le même domaine des transports, le ministre d'état a souligné que les accords étaient « en phase finale » pour la prise de parts dans le capital de la nouvelle société gestionnaire de l'aéroport Nice Cote d'Azur. Démarche qualifiée d'importante par Serge Telle, « pour entrer au capital de cet outil industriel, porte de Monaco vers le monde ». Des représentants de l'état monégasque auront ainsi, à la mesure de l'investissement (environ 150 millions d'euros), un siège au conseil d'administration.

Dans le même registre, le ministre d'état a confirmé hier que les autorités italiennes ont accueilli favorablement la reprise par Monaco du port de Vintimille. L'heure est toujours aux études préliminaires et aucune date du début du chantier n'est encore avancée.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.