Rubriques




Se connecter à

Ministre d'Etat hospitalisé: Gilles Tonelli assure l'intérim

L'état de santé de Michel Roger n'est pas près de s'améliorer. Victime d'un accident vasculaire cérébral lundi matin, le chef du gouvernement princier a été conduit d'urgence au CHU de Nice, précisément à l'hôpital Pasteur, afin d'y subir une intervention chirurgicale.

Arnault Cohen Publié le 16/12/2015 à 11:39, mis à jour le 16/12/2015 à 11:42
Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération, à la tribune de l'ONU en octobre dernier
Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération, à la tribune de l'ONU en octobre dernier Photo UN / Amanda Voisard

L'état de santé de Michel Roger n'est pas près de s'améliorer. Victime d'un accident vasculaire cérébral lundi matin, le chef du gouvernement princier a été conduit d'urgence au CHU de Nice, précisément à l'hôpital Pasteur, afin d'y subir une intervention chirurgicale.

Signe que Michel Roger ne pourra pas reprendre ses fonctions de sitôt, le prince Albert II a pris la décision, ce mercredi à la mi-journée, de confier l'intérim des fonctions de ministre d'Etat à Gilles Tonelli, l'actuel conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération (l'équivalent du ministre en France).

 

C'est d'ailleurs à ce titre qu'il a représenté le gouvernement monégasque à la Cop21, à Paris.

"Le prince souverain a porté son choix sur Monsieur Gilles Tonelli en raison de son expérience dans l'exercice de hautes fonctions : Contrôleur général des dépenses, secrétaire général du Ministère d'Etat, conseiller de gouvernement pour les Finances et l'Economie, conseiller de gouvernement pour l'Equipement", indique un communiqué du Palais princier.
Qui ajoute : "Pendant la durée de cet intérim, Monsieur Gilles Tonelli conserve la charge de son Département."
 

Gilles Tonelli, 58 ans, est Monégasque. C'est la première fois que le gouvernement princier n'est pas dirigé, même de manière transitoire, par un Français.

Offre numérique MM+

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.