“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Menaces, vandalisme, excréments... Dans ces communes de la Côte d'Azur, les élections municipales cristallisent les tensions

Mis à jour le 20/02/2020 à 14:27 Publié le 20/02/2020 à 14:03
Des excréments, des tags et des post Facebook, tout est possible en politique.

Des excréments, des tags et des post Facebook, tout est possible en politique. DR

Menaces, vandalisme, excréments... Dans ces communes de la Côte d'Azur, les élections municipales cristallisent les tensions

A moins d'un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars, des faits et gestes anonymes polluent la campagne électorale dans certains villages et villes des Alpes-Maritimes.

Ah! la campagne électorale: ses candidats, ses tracts, ses programmes, ses réunions publiques... et ses petits actes aussi anonymes que nauséabonds.

Le genre de chose qui vous pourrit l'atmosphère d'une commune pendant des semaines, fait monter d'un cran la tension et met la politique au niveau du caniveau.

Lettre de menaces, post Facebook, tags sur la vitrine de la permanence et même excréments déposés dans la boîte aux lettres, voilà ce à quoi on a droit dans des villes et villages de la Côte d'Azur.

Voire, pire, une munition glissée avec délicatesse dans une belle enveloppe vierge à l'attention d'un maire sortant! 

Voici un petit récap' de cette campagne électorale 2020 où tous les coups ne sont pas permis. 

lettre de menaces et balle à gourdon

Eric Mèle, le maire de Gourdon.
Eric Mèle, le maire de Gourdon. Photo S. N

Eric Mèle, maire de Gourdon et en lice pour un cinquième mandat, a eu la très désagréable surprise de recevoir en mairie une lettre anonyme contenant.... un projectile d'arme et une photo de sa fille cadette.

L'élu, en lice pour un cinquième mandat et qui ne veut "viser personne", estime que c'est à cause du projet de construction de 18 villas qui divise le village de puis des mois qu'il a reçu ce "présent".

Face à cette menace grave et explicite, une enquête, menée par la gendarmerie de Roquefort-les-Pins, est en cours...

>> RELIRE. Le maire reçoit une lettre de menaces avec une balle et une photo de sa fille, l'élection sous tension à Gourdon

post facebook à Menton

L’adjointe a posté cette photo sur sa page Facebook, l’espace de quelques heures.
L’adjointe a posté cette photo sur sa page Facebook, l’espace de quelques heures. DR

Une photo postée quelques heures sur Facebook avant d'être retirée, c'est ce qui a mis le feu aux poudres dans le duel annoncé entre le maire sortant Jean-Claude Guibal (LR) et Olivier Bettati (soutenu par le Rassemblement national) à Menton.

Postée par Monique Mathieu, adjointe au maire déléguée au protocole, la photo illustre des mains d’un homme arborant une bague avec la croix de fer, symbole apprécié des nazis.

"Le maire a voulu couvrir cette monstruosité", assure Olivier Bettati, qui a officiellement demandé à Éric Ciotti le retrait de l’investiture Les Républicains à Jean-Claude Guibal.

>> RELIRE. "Le maire sortant a voulu couvrir cette monstruosité": Bettati demande le retrait de l’investiture LR de Guibal à Menton

la crainte du retour du corbeau à ascros

Ascros.
Ascros. Photo A. L

L’approche des élections municipales fait planer l’ombre de vieux cauchemars à Ascros.

Seul candidat en 2014, le maire (LR), Vincent Giobergia, élu depuis 1995 à la tête de ce village aux 170 âmes entre vallées du Var et de l’Estéron, a vu naître cet été un opposant, en la personne de José Gioanni.

Appuyé par Christiane Giovanneschi, conseillère municipale dissidente, ce chauffeur de car scolaire crie au "clientélisme" et au "favoritisme" et s’en prend régulièrement au maire sur les réseaux sociaux.

>> RELIRE. "Ça va recommencer": à l'approche des élections, un village du haut-pays craint le retour du corbeau

des excréments dans la boîte aux lettres à peymeinade

Dans la boîte aux lettres du maire de Peymeinade, de la m...
Dans la boîte aux lettres du maire de Peymeinade, de la m... DR

Normalement le dimanche, le facteur ne passe pas.

C'est pourtant ce jour-là -le 26 janvier dernier- que Gérard Delhommez, le maire de Peymeinade, a trouvé des excréments dans sa boîte aux lettres.

Il en a fait l’état, quelques heures après, dans un post Facebook: "Jusqu’où iront-ils dans l’agressivité? Alors que je n’ai pas fait savoir mes attentions, les intimidations commencent: boîte aux lettres de mon domicile souillée par de la “m....” emballée! (...)".

>> RELIRE. En rentrant chez lui, le maire de Peymeinade fait une découverte (très) désagréable

la polémique des PV à cagnes-sur-mer

Trop de PV sont-ils dressés à Cagnes-sur-Mer.

Alors que les automobilistes s’indignent contre la "tolérance zéro" au sujet des amendes dont le nombre serait en hausse à Cagnes-sur-Mer, le maire Louis Nègre a pointé le coupable.

Selon lui il s'agit d'un employé de Streeteo -le concessionaire privé, filiale d'Indigo, qui gère le stationnement sur la voie publique cagnoise- qui fait campagne pour un de ses adversaires, Josy Piret.

Le maire a décidé de "porter plainte contre X pour manœuvre frauduleuse en campagne électorale."

>> RELIRE. Les PV pleuvent à Cagnes-sur-Mer: tout ce qu'il faut savoir de cette polémique en pleine campagne électorale

tags et insultes à la permanence de pégomas

Le visage de la candidate a été tagué au feutre noir.
Le visage de la candidate a été tagué au feutre noir. DR

À peine quelques jours après son inauguration, la permanence de Florence Simon, candidate aux élections municipales de Pégomas, a été vandalisée le week-end des 8-9 février.

L’adjointe à la Culture, au Protocole et aux Relations extérieures, a découvert son visage tagué et des insultes sur la façade du local.

>> RELIRE. La permanence d'une candidate aux élections municipales a été vandalisée

tract anonyme à saint-martin-vésubie

Saint-Martin-Vésubie.
Saint-Martin-Vésubie. Photo A. L

A Saint-Martin-Vésubie, des tracts anonymes dénoncent un candidat "choisi" par Eric Ciotti, député et conseiller départemental.

En cause: l’apparition surprise d’une liste menée par Yvan Mottet, pour prendre le relais du maire, Henri Giuge, qui a décidé de ne pas rempiler.

>> RELIRE. "M. Ciotti, arrêtez ce petit jeu": un corbeau s'immisce dans la campagne électorale de Saint-Martin-Vésubie

pneus crevés à grasse

Pneus crevés pour ce véhicule de campagne, à Grasse.
Pneus crevés pour ce véhicule de campagne, à Grasse. DR

Pierre-Marie Carlier, candidat divers gauche aux élections municipales de Grasse, a dénoncé sur Facebook un acte de vandalisme commis sur le véhicule d'un de ses colistiers, dimanche 16 février.

>> RELIRE. "L'inacceptable a été atteint": le véhicule de campagne d'un candidat à la mairie de Grasse vandalisé


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.