“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Maternelle des Copains : non à la suppression d'une classe !

Mis à jour le 28/01/2017 à 05:07 Publié le 28/01/2017 à 05:07
Les parents d'élèves soutenus par le maire et les élus.

Les parents d'élèves soutenus par le maire et les élus. S.I.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Maternelle des Copains : non à la suppression d'une classe !

Les parents d'élèves de l'école maternelle des Copains se sont mobilisés, hier matin, au moment de l'entrée en classe, en présence du maire de la ville, Gérard Spinelli (1).

Les parents d'élèves de l'école maternelle des Copains se sont mobilisés, hier matin, au moment de l'entrée en classe, en présence du maire de la ville, Gérard Spinelli (1). Par cet acte, tous affichent leur opposition à la menace de la fermeture d'une classe lors de la prochaine rentrée scolaire 2017-2018.

Cette proposition du rectorat de Nice, qui ferait passer le nombre de classes de cinq à quatre, et le nombre d'enfants par classe de 22 à 27, n'est toutefois pas encore confirmée officiellement.

Les craintes des parents

Ce chiffre de 27 élèves correspond à la moyenne nationale mais reste inférieur à celui de certaines classes dans des quartiers populaires de Nice. Il inquiète les parents qui, aussitôt le projet connu, ont affiché une pétition sur le portail de l'école.

« On ne peut pas augmenter les effectifs dans les classes aussi fortement quand on connaît les spécificités de l'école des Copains, soulignent les parents d'élèves. Plus de la moitié des enfants y entrent sans parler le français ! » Leur crainte porte sur la qualité de l'encadrement qu'offrent actuellement les enseignants, qui ne pourraient plus l'assurer pour l'ensemble des enfants, dans l'éventualité de cette suppression de classe.

Les parents venus déposer leurs enfants ont massivement signé la pétition pour manifester leur solidarité.

Le maire de Beausoleil Gérard Spinelli a promis de rencontrer rapidement l'Inspection d'Académie afin de trouver une solution bien adaptée à la spécificité de l'école des Copains.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.