“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Marine de Carné-Trécesson: "A Monaco, tout paraît possible"

Mis à jour le 05/10/2016 à 05:06 Publié le 05/10/2016 à 05:06
Marine de Carné-Trécesson, ambassadrice de France à Monaco.

Marine de Carné-Trécesson, ambassadrice de France à Monaco. Photo Cyril Dodergny

Marine de Carné-Trécesson: "A Monaco, tout paraît possible"

L'ambassadrice de France à Monaco a remis ses lettres de créances au prince le 19 septembre. Elle entend conserver et développer « un partenariat gagnant-gagnant » entre les deux pays

Je suis très heureuse d'être ici. » Elle aime le sport, notamment la natation, la lecture, notamment Chateaubriand, se passionne pour l'opéra et le théâtre. Elle s'est investie professionnellement dans l'environnement, les questions européennes et l'humanitaire, a connu le ministre d'État Serge Telle il y a plus de dix ans quand elle travaillait aux relations bilatérales franco-monégasques. Marine de Carné-Trécesson a remis ses lettres de créance au prince Albert II le 19 septembre dernier. Première rencontre.

Connaissiez-vous Monaco avant votre arrivée?
Sous directrice de l’Europe méridionale au ministère des Affaires étrangères de 2004 à 2007, j’ai souvent travaillé avec Serge Telle, alors ambassadeur de France. C’était l’époque de la mise en œuvre du nouveau traité franco-monégasque. J’ai également croisé le prince Albert II lorsque j’étais au ministère de l’Écologie à Paris. Je retrouve donc ici des sujets et des personnes que j’ai connus. J’ai notamment participé à la commission Ramoge et au lancement d’un fonds pour les aires marines...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct