“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Logements domaniaux inoccupés à Monaco : Jean-Louis Grinda attend des réponses en séances publiques

Mis à jour le 17/04/2019 à 12:47 Publié le 17/04/2019 à 13:55
L’élu d’Union Monégasque revient à nouveau sur la question qu’il a lancée autour des logements domaniaux inoccupés.

L’élu d’Union Monégasque revient à nouveau sur la question qu’il a lancée autour des logements domaniaux inoccupés. Jean-François Ottonello

Logements domaniaux inoccupés à Monaco : Jean-Louis Grinda attend des réponses en séances publiques

A la suite des propos du Ministre d’État au cours du Monaco Press Club sur les logements domaniaux en Principauté et les chiffres estimés par les services du gouvernement, l’élu d’Union Monégasque, Jean-Louis Grinda, a de nouveau réagi par communiqué aux explications fournies par le chef du gouvernement (Monaco-Matin du 15 avril).

A la suite des propos du ministre d’État au cours du Monaco Press Club sur les logements domaniaux en Principauté et les chiffres estimés par les services du gouvernement, l’élu d’Union Monégasque, Jean-Louis Grinda, a de nouveau réagi par communiqué aux explications fournies par le chef du gouvernement (Monaco-Matin du 15 avril).

Et écrit : « Le Ministre d’État a finalement communiqué des chiffres sur les logements domaniaux inoccupés sur “450 logements domaniaux” pris au hasard et sans que l’on puisse savoir dans quels immeubles si ce n’est que “les charges y sont collectives” ».

« Le prix de l’humour pour le Ministre d’État »

"Par une rapide projection mathématique et avec une précision qui lui fait honneur, le Ministre d’état estime donc à “25” le nombre d’appartements qui seraient inoccupés sur toute la Principauté soit un taux de “0,88 %” des logements domaniaux. Le Ministre d’État viendrait sans le moindre doute de remporter le prix de l’humour politique 2019 s’il existait à Monaco… Cette affaire sera désormais à suivre en séances publiques budgétaires."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct