“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les retraités beausoleillois au Café de Paris

Mis à jour le 19/12/2015 à 05:10 Publié le 19/12/2015 à 05:10
Le repas des fêtes dans ce beau cadre, une agréable occasion de tisser des liens.

Le repas des fêtes dans ce beau cadre, une agréable occasion de tisser des liens. S. I.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les retraités beausoleillois au Café de Paris

Plus de deux cents retraités et bénéficiaires du CCAS ont participé au traditionnel repas de fêtes organisé par l'équipe du Centre communal d'action sociale au Café de Paris.

Plus de deux cents retraités et bénéficiaires du CCAS ont participé au traditionnel repas de fêtes organisé par l'équipe du Centre communal d'action sociale au Café de Paris. Accueillis par le maire, Gérard Spinelli, la directrice de la structure, Nathalie Lopez, et les membres du conseil d'administration, les retraités beausoleillois étaient heureux de se retrouver. Le succès de la manifestation a même obligé le CCAS à proposer deux dates successives pour ce déjeuner de Noël. Un moment de détente qui s'est poursuivi par un après-midi dansant. « C'est important de maintenir nos traditions et de nous réunir autour d'animations. Tout au long de l'année, le CCAS à travers notamment les foyers restaurants cherche à créer du lien », explique Nathalie Lopez.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.