“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les 5 phrases à retenir de l'interview du maire de La Turbie, Jean-Jacques Raffaele, à Monaco-Matin

Mis à jour le 08/10/2017 à 12:29 Publié le 08/10/2017 à 12:28
Jean-Jacques Raffaele, maire de La Turbie.

Jean-Jacques Raffaele, maire de La Turbie. Photo Jean-François Ottonello

Les 5 phrases à retenir de l'interview du maire de La Turbie, Jean-Jacques Raffaele, à Monaco-Matin

Désengagement financier de l'Etat, baisse de la dotation globale de fonctionnement (DGF) et de la démographie... Le maire de La Turbie, Jean-Jacques Raffaele pousse un coup de gueule dans une interview à paraître ce lundi dans Monaco-Matin. Las d’encaisser des déconvenues qu’il peine à justifier à ses administrés...

1. Sur la suppression partielle de la taxe d'habitation à l'horizon 2020

"C’est une grosse somme d’argent dont on va être amputé et on est vraiment très inquiet.La députée (Alexandra Valetta-Ardisson) m’a bien fait comprendre qu’il y a des lignes qu’on ne pourra pas dépasser et je ne pense pas que M.Macron fera marche arrière."

2. Sur ses engagements

"Je me suis engagé à stabiliser la fiscalité sur mon mandat mais je n’ai pas dit que je n’allais pas augmenter les impôts. J’espère arriver au bout de mon mandat avec cette promesse."

3. Sur les difficultés de la Carf

"La Carf perd cette année 2,8 millions d’euros de DGF. Ce n’est pas lisible. On transfère des compétences à la Carf et, en même temps, on ne lui transfère pas les budgets et moyens pour qu’elle les assimile.Qu’est-ce qu’on cherche à faire? Éliminer les intercommunalités? Nous regrouper dans une grosse entité qu’est la Métropole et ne garder que la région et elle."

4. Sur l'ouverture aux autres territoires

" Je prône un rapprochement avec la Communauté de communes du Pays des Paillons. Nous avons les mêmes spécificités et ça aurait plus d’impact économique."

5. Sur la baisse démographique

"Depuis 2009, La Turbie connaît la même baisse de démographie que la Carf. Une population vieillissante et le départ des jeunes car les logements sont trop chers. Le projet immobilier Détras a fait couler beaucoup d’encre lors de la campagne mais il permet de capter des jeunes et actifs, sinon la courbe démographique serait vraiment mauvaise."

à partir de 1 €


La suite du direct