“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Législatives: une participation de 20% au premier tour

Mis à jour le 19/06/2012 à 16:24 Publié le 04/06/2012 à 07:02
Peu de Français ont fait le déplacement pour le premier tour des législatives. Le taux de participation n'a été que de 20,05 %.

Peu de Français ont fait le déplacement pour le premier tour des législatives. Le taux de participation n'a été que de 20,05 %. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Législatives: une participation de 20% au premier tour

es Français de Monaco ont voté hier pour le premier tour des élections législatives. Bilan : des candidats mal connus et des votants surpris de ne pas avoir reçu toutes les professions de foi

es Français de Monaco ont voté hier pour le premier tour des élections législatives. Bilan : des candidats mal connus et des votants surpris de ne pas avoir reçu toutes les professions de foi

Ce n'était pas la foule des grands jours, hier, à l'ambassade de France. Pourtant, le rendez-vous était historique. En effet, c'était la toute première fois que les quelque 4 000 Français inscrits sur les listes électorales votaient pour leurs députés.

Le taux de participation est resté faible tout au long de la journée. Pour atteindre péniblement les 20,05 % à 20 heures, les points ont été comptés un à un : 13,92% à 19 heures, 12,45 % à 17 heures, 9,66 % à 15 heures, et 7 % à midi...

Manifestement, l'information a mal fonctionné auprès des compatriotes du pays voisin.

Une large proportion des Français de Monaco, appartenant à la 5e circonscription des Français de l'étranger, a fait part de sa surprise de n'avoir pas reçu les professions de foi de tous les candidats.

Jeanne déclare « n'avoir reçu que deux partis : le PS et l'UMP ». Même chose pour Pierre, «il me manquait l'UMP et les Verts. Déjà que nous connaissons mal les candidats, c'est un peu compliqué si en plus nous ne pouvons pas savoir ce qu'ils comptent faire! » Résultat semble-t-il d'une mauvaise organisation, et non pas de malveillance. « Dans la mesure où nous avons tous reçu les professions de foi de candidats différents, cela signifie qu'il s'agit d'une simple erreur », souligne Didier.

« Je vote pour un parti, pas pour un candidat »

Nombreux sont ceux qui confient mal connaître les différents candidats. Pour le jeune Thierry, son vote ira au même parti que pour la présidentielle. « J'ai lu les programmes - du moins ceux que j'ai reçus. De toute façon, ma décision était déjà prise ».

Pour beaucoup, le choix s'est en effet porté sur un parti, plus que sur un candidat en particulier.

Considérant les 84 % en faveur du candidat Sarkozy, le 6 mai dernier, et sans prendre trop de risques, fort est à parier que Laurence Sailliet sortira favorite en Principauté.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.